• A côté de sa vie


    Passer à côté de sa vie, sa dérive, voler dans l'air pur qui se fait de moins en moins putride, rester au calme, au chaud dans un nid, de poussière et de vent que l'oiseau a tressé.

    Devenir cancre et s'immoler de mille feux, la peur au ventre, prier Dieu, l'hémisphère interdit, le donjon menacé.

    Ne plus savoir transpercer les nuances, les couleurs sont mon unique chance, de transporter encore quelques avis, du côté abject de cette sordide nuit.

    Ne pas rêver de beau, de sage, de confort, se laisser surprendre par l'abrupt coupure de l'aurore et voir son sang couler, ses veines se refroidir, les lèvres pâles, le teint clair, le vide appelle le cœur en son sein, la brûlure éternelle vient en vain le cacher.

    Se méprendre au contraire du danger à venir, pour garder la tête hors de l'eau, et l'écume passagère.


  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Décembre 2006 à 11:05
    Waw...
    ...c'est prenant, comme texte, peut-être un peu difficile à saisir au premier abord, mais...cela laisse une impression qui ne s'efface pas. Bises, Flo :)
    2
    Lundi 11 Décembre 2006 à 11:05
    Bonjour Flo,
    si les couleurs sont ton unique chance alors je te fais une bise multicolore. Enfin... pas de rouge, pas de rouge, Flo. Bises.
    3
    Lundi 11 Décembre 2006 à 11:42
    garder la tete
    hors de l'eau.. pensée positive je t'envoie toutes les couleurs de l'arc enciel
    4
    Flo
    Lundi 11 Décembre 2006 à 14:19
    Difficile
    à saisir, je veux bien te croire, Gat'... quelqu'un d'autre que toi dirait "surréaliste" :) Bises
    5
    Flo
    Lundi 11 Décembre 2006 à 14:20
    Pourquoi
    pas de rouge, French? J'aime bien cette couleur, moi, assortie au noir :) Bises
    6
    Flo
    Lundi 11 Décembre 2006 à 14:21
    Je fais
    tout mon possible pour rester positive, Caro, certains jours ça marche, d'autres moins, merci et bisous
    7
    Lundi 11 Décembre 2006 à 14:24
    Eh bé
    Bon, c'est bien d'être une victime, puisque c'est à la mode. Mais kantès que tu as quelque chose à dire? De vraiment booooo? Ou de pas boooo du tout. Because le bo pas cher, ou le pabo hors de pris, on peut faire aussi. d'ailleurs, en ces périodes de fêtes, le boooo pas cher est en promo est casto. Et pour ce qui est du pas boooo hors de prix, il suffit juste de se laissier aller. Alors, quand?
    8
    Lundi 11 Décembre 2006 à 14:41
    Hé bien ça...
    ...c'est sans doute la preuve que je ne suis pas quelqu'un d'autre :)) En tout cas, difficile ne voulait pas dire impossible, j'aime beaucoup ce que tu appelles "surréaliste"...
    9
    Lundi 11 Décembre 2006 à 15:20
    Flo?
    Reste positive surtout. Hein? Surréaliste, je sais pas si tu sais ce que ça veut dire. Mais positive, c'est à ta portée.
    10
    Flo
    Lundi 11 Décembre 2006 à 18:53
    Tu as raison, Tschok,
    je ne dis rien de beau alors je me casse, je finis juste de publier ce que j'avais écrit pour ce blog, je ne sais même pas pourquoi d'ailleurs, je referme ce tiroir que je n'aurais jamais du ouvrir, dans quelques jours ce blog n'existera plus, comme ça je cesserai définitivement d'être une vitime et de vous emmerder à m'apitoyer sur mon sort.
    11
    Lundi 11 Décembre 2006 à 20:16
    tout
    simplement : Merci. Et puis peux tu me faire un beau sourire pour mon anniversaire ?
    12
    Lundi 11 Décembre 2006 à 23:04
    La beauté...
    ...ne peut être universelle, hein ? Ce qui déplaît à l'un me plaît, ce qui les dégoûte nous émeut... L'arbitre ici, c'est toi, Flo ; personne n'aura raison, sinon toi. Tiens bon, par le moyen qui TE convient :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :