• A l'absente...


    [Parce que je pense à toi... Et plus particulièrement aujourd'hui...]


    Voilà déjà quinze ans qu'Elle n'est plus là, celle que tu n'as jamais réellement connue, celle que tu ne rencontreras jamais ici-bas. Pourtant, les yeux fermés, derrière tes paupières closes, tu la revois à travers tes larmes, si belle dans ses habits de lune. Elle était ce que tu avais de plus de doux, de plus beau et de plus tendre.

    Tu l'aimais plus que tout, ta maman, même si ton amour était transparent, même si tu n'as pas eu le temps... Et même si tu sais qu'elle ne liras jamais les maux qui s'étalent sur ton brouillon, sur ton papier brouillard, tu aimerais lui écrire ces mots avec ton sang, lui verser ces larmes de l'absence, lui chanter ce coeur en manque d'elle.

    L'amour d'une mère ne s'oublie jamais. Aujourd'hui il te brûle les veines, il consumme ton âme... Alors, tu retiens tes mots en silence, puisqu'elle est bien trop loin pour te délivrer. Elle restera ton plus beau souvenir...

    Elles sont à toi, ces phrases parties trop tôt de moi.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :