• Brisée


    Christina Aguilera - Hurt






    Le cœur se serre, les larmes coulent en silence, le corps tremble de froid, de peur, de honte, les lèvres se glacent, la peau blêmit, la tête fourmille de questions, de culpabilités, de remords, le ventre se gonfle de spasmes, le sang coule sur les jambes, envie de hurler, envie de courir, envie de vomir cette bile infecte qui reste pourtant au fond de la gorge, envie de s'enfuir, de se débattre, de se défendre, envie de repousser les adultes jusqu'à leur case de départ, envie de les maudire, de les briser...


    Des viols... Ce sont des cicatrices qui ne s'effacent jamais, ce sont des personnes qui volent votre âme d'enfant pour en faire un tas d'immondices, qui la piétinent avec délice, ce sont des mains qui vous fouillent jusqu'au sang, des caresses brûlantes de dégoût, des baisers forcés, des bouches avides et froides, des langues chaudes et amères, des mains moites qui pénètrent votre intimité, des corps suintant de plaisir qui se vautrent sur vous, qui pèsent lourd quand on a que six ans, des cheveux puants qui vous collent aux joues, des sexes horribles et dressés qui vous déchirent à l'intérieur du ventre, des yeux pervers et exorbités qui se posent sur vous, qui vous dévisagent et vous dévorent, des nez qui vous respirent, des jambes velues qui vous enserrent, des bras puissants qui vous plaquent au sol, la nuque contre le carrelage humide...


    L'enfance est perdue, l'adolescence écartelée, l'adulte reste brisée, traumatisée, à jamais... Seule en son monde noir et éphémère...


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Novembre 2006 à 21:51
    On ne peut qu' imaginer...
    ...ces horreurs, ma Flo... Je suis bouleversée. Je t' embrasse très fort - So
    2
    Jeudi 9 Novembre 2006 à 21:57
    Flo...
    ... je comprends... je compatis... je pose une main sur ton épaule blessée...
    3
    Jeudi 9 Novembre 2006 à 22:51
    ..
    je te lis en silence bisous
    4
    Jeudi 9 Novembre 2006 à 22:57
    Très dur..
    ... à lire ! Je ne sais pas imaginer alors, combien ça doit être dur à vivre, à se souvenir... Je ne trouve plus de mots...
    5
    Eve
    Vendredi 10 Novembre 2006 à 01:45
    je ne fais que
    parcourir des yeux ce texte, mon coeur ne veut pas le lire mais tu sais que je suis avec toi. J'adore ce nouveau décor, cette couleur, les plumes, le dessins, ta photo. BIsou
    6
    Vendredi 10 Novembre 2006 à 09:57
    B'jour...
    Bouleversé aussi ; je t'envoie des pensées aussi chaleureuses que je peux, à déposer sur tes plumes... Bises du matin :)
    7
    Vendredi 10 Novembre 2006 à 12:31
    Je suis avec toi
    Et depuis quelques jours, je comprends tout ce dégoût, ces remords même si je n'ai pas vécu la même chose. En tout cas, c'est très joli ici. Je suis de tout coeur avec toi. Il va falloir trouver le moyen de s'en sortir, moi je ne sais pas encore comment, je suis complètement déconnectée de la réalité. Je n'ai plus envie de rien et la peur envahit ma vie... Certaines personnes sont vraiment moches. Mais nous, ne le sommes pas. Il faut se battre Flo. Il le faut et se prouver à soi même qu'on est fortes. Bisous
    8
    Vendredi 10 Novembre 2006 à 15:33
    poupée meurtrie,
    que tu es, l'oubli n'effacera jamais tes peines,mais pour que ta vie continue, tu dois te battre et "essaye"d'aller de l'avant. Bises,bises..Courage!
    9
    Flo
    Vendredi 10 Novembre 2006 à 15:48
    Bises à tous
    oui, pire que dur à vivre, à écrire, à lire et relire, le mieux serait de parler mais je ne réussis pas... la mémoire ne veut pas oublier, j'y arrive pas et beaucoup d'appréhension quant à samedi 18, ça me rend déjà malade, très...
    10
    Vendredi 10 Novembre 2006 à 15:55
    je comprends..
    pas gai de remué le passé...aller courage.
    11
    Vendredi 10 Novembre 2006 à 15:57
    Si tu as
    ...besoin de parler, n'hésites pas, hein ? Pareil pour le samedi 18... Bises renouvelées:)
    12
    Vendredi 10 Novembre 2006 à 20:19
    Un
    témoignage douloureux que ces mots ici déposés, comme des fleurs sur un tombeau en mémoire de... Je suis bouleversé flo, et mes meilleures pensées t'accompagnent...
    13
    Vendredi 10 Novembre 2006 à 21:27
    juste pour te dire
    que si tu as besoin...
    14
    Vendredi 10 Novembre 2006 à 23:07
    Brisée
    mais là malgré tout, malgré toi, pour faire face, ils faut qu'ils assument, qu'ils te regardent ! Flo une sorte de "délivrance" approche j'en suis convaincue. Malgré ces craintes, tu dois absolument rester forte. Je pense à toi.
    15
    Dimanche 12 Novembre 2006 à 11:38
    tres jolie
    plateforme au dela des mots
    16
    lili
    Dimanche 12 Novembre 2006 à 12:28
    flo
    bravo pour ton courage d'en parler sur le net, c'est déjà enorme, et peut-être un premier pas vers la guerison ... J'ignore ton âge mais je me permet de te conseiller d'aller voir une psychanalise ( et non un PSYCHOLOGUE ki ne servent à rien ) , il t'aidera à exteriorisé toutes ces souffrances sans te juger ni koi ke ce soit et peut-être à accepter ces horreurs ki ont marké ton enfance . voilà, en tous cas, je suis de tous coeur avec toi . lili
    17
    Dimanche 12 Novembre 2006 à 16:26
    Verol est votre fantôme corps/viande
    Il faut te ressaisir. Aguilera, c'est de la pâte à tartiner de premier prix. Tu ne peux plus accepter de te faire avoir par une aussi médiocre "artiste"!
    18
    Flo
    Lundi 13 Novembre 2006 à 13:21
    Bises à tous
    et merci de vos petits mots, Against c'est exactement ça : des fleurs sur un tombeaux... merci pour cette phrase superbe
    19
    Flo
    Lundi 13 Novembre 2006 à 19:47
    Eve, moi aussi je pense à toi
    ça fait trop de mal d'écrire tout ça et pourtant je pourrais en écrire encore des pages et des pages mais je n'y arrive que par bribes, à chaque fois c'est remuer un peu plus le couteau dans la plaie et le pire c'est que ça ne me soulage même plus, bisous aussi........
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :