• C'est difficile de crier


    C'est difficile de dire j'ai mal
    Quand tout le monde veut rire
    Mais qui sait si ce cri de détresse
    Quelque part, trouvera son écho
    Quelque part, une étoile s'illuminera
    De cette larme qui coule
    Qui a parlé de sécher les larmes
    Il faut les laisser couler
    Faire des ruisseaux bleus, tous bleus
    Qui embarqueront les autres
    Dans des leurs mélancolies
    Qui ressemblent à ce fado
    Venant directement du Bairo Alto
    Tant pis si notre cri ne plait pas
    Crier et rester sourd aux indolents passants
    Qui sont trop engourdis pour retenir l'hirondelle
    Pour soigner l'hirondelle aux ailes brisées


  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 08:23
    C'est difficile.........
    de dire je t'aime quand personnes n'est là pour le croire....Tendres pensées Flo.
    2
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 08:42
    Non, Yeux, il y a
    des personnes qui sont là pour le croire et dire aussi "Je t'aime"... Bisous à toi :)
    3
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 08:58
    C'est aussi difficile de faire rire
    quand quelqu'un crie sa souffrance. Le rire ne guérit peut-être pas mais comme un baume apaise la douleur. Signé : le prof' (un tantinet pompeux) Non, ce n'est pas rigolo ? Dacodac. J'f'rai mieux la prochaine fois. Bijoux, mon chou.
    4
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 09:13
    Mais non, Bernard
    tu fais toujours très bien, rassure-toi, le rire guérit de tout les maux... ;)
    5
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 09:30
    les cris du coeur
    sont parfois plus fort que les cris des larmes...et c'est bien connu qu'il faut savoir ecouter son coeur ma flo :) de tout mon coeur je te dit ; seche tes larmes un instant ou pour tout le temps . bises douces
    6
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 09:52
    Pour tout le temps
    ce serait tellement mieux, Roserouge, merci à toi, tout plein de bisous aussi
    7
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 09:53
    Bonjour Flo,
    Oui, il y a des douleurs qui font peur aux autres. Mais pas à tous, heureusement. Je te souffle une bise si ça peut sécher quelques larmes ;-)
    8
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 10:04
    Râââââââ^hhhhhhh !!!!!
    E la Riiiiihhhhhh !!! E la Rôôôôôô^hhhhh !!!! E la Râââââââââ^hhhhh !!!! Salut FlOOOOOooooooo !!!!! Commmennnnnttt vaaaaaassss tuuuuuuuuu ?????!!!!!! Bisoooooooooouuuuuuus !
    9
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 10:05
    Merci French
    pour cette douce brise du matin qui sèche les larmes... :) bisous tout doux pour toi
    10
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 10:06
    Ca va bien Mac
    inutile de hurler, j'ai tout entendu, tout compris, plein de bisooooooooouuuuuus pour toi ausssssssiiiiiii :))
    11
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 11:03
    salut Flo!
    c'est comme tu dis, c'est vraiment difficile...
    12
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 11:13
    Salut Barbara
    oui, journée difficile pour toi aussi? Bisous en tout cas et ciao
    13
    fun-en-bulles
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 11:44
    j'étais en train de penser
    au fait de perdre la voix, la voie, la foi (oui à force le v se prononce f), les consonnes deviennent sourdes...écrire c'est hurler en silence et à force d'écrire on finit par être une muette mouette ..et il suffit de peu de chose pour avoir des allumettes et des allouettes à la place du mal qui court...peu de chose? c'est aussi difficile d'avoir ce peu de chose pour qqn qui a "le goût de l'absolu" de la Bérénice d'Aurélien.
    14
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 11:48
    Coucou fun-en-bulles,
    écrire c'est hurler en silence, moi je crie, j'écris et pourtant ma voix n'est pas plus forte que la tienne, personne ne m'entend, personne ne me comprends, personne ne me demande, aucun compte à rendre, aucun avion à prendre, je reste là, muette et pourtant sereine, désespérée par toutes ces chaînes qui me retiennent, bises la belle........ :))
    15
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 12:21
    oui, la journée
    s'annonce dure....
    16
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 15:28
    Bonjour ici...
    ...passage en coup de vent pour faire voler quelques bisoux sur cette journée apparemment un peu morose...
    17
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 15:45
    Jamais morose quand
    tu passes, même en coup de vent :) Bisouxxx aussi
    18
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 16:22
    Coucou
    Tu sais Flo, les gens rient souvent pour cacher et retenir leurs larmes. Il faut beaucoup de courage pour oser les laisser couler.
    19
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 16:22
    Le fado...
    Genre musical qu'il faudrait que je découvre... Merci de cette invitation musicale.
    20
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 16:41
    C'est vrai Shoupi
    que j'aurais pu mettre de la musique avec ce texte, mince :((
    21
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 18:28
    ne pas être entendue
    ne pas être comprise je te comprends Flo c'est terrible,on a vraiment la sensation de ne pas exister ,d'être rien négligeable...écrire me permet d'exprimer comme je le peux cette "perdition"...heureusement il y a des ^tres de coeur ici pour non seulement entendre mais "écouter"..c'est important ne crois tu pas?.bises douces*
    22
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 18:52
    un baiser
    en passant pour secher tes larmes....
    23
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 18:58
    Flo...
    que te dire après un texte comme celui-ci...? Que je suis fort derrière toi... Mais je sais que d'écrire de telles lignes demande beaucoup de courage... alors je souffle fort dans tes voiles...
    24
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 19:06
    Merci ma toula,
    Flo va s'absenter quelques temps, pour se retrouver je crois........ Bises à toi et merci encore, pour tout
    25
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 19:07
    Aubeclaire, je ne sais
    décidément ni me faire entendre, ni me faire comprendre, ni même me faire écouter..... désolée. Je t'embrasse
    26
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 19:08
    Caro
    merci pour ces baisers si doux, à bientôt, bises aussi
    27
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 19:36
    quant
    tes mots rencontrent mes émotions, je voudrais pouvoir retranscrire ce que je ressens...bien evidemment tu sais autant que moi que celà n'est pas facile. Cependant je reste confiante que tu trouveras un gentil véto pour soigner les ailes de l'hirondelle. Tendresse.
    28
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 19:37
    me voilà
    bien si je fais des fautes..."*quand" :-) désolée
    29
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 19:40
    Oui, je sais Ludi
    que ce n'est pas facile, j'y suis arrivée à un moment mais maintenant, c'est terminé, je t'aiderais quand même pour les tiennes (tes émotions) si tu veux, je t'embrasse très fort et je pense bien à toi.
    30
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 19:43
    merci
    pour ta proposition mais je crains fort que je ne sois faite que de murs qui ne veulent pas s'écrouler et puis...surtout j'ai pardonné...je sais ..je sais no comment. Bises
    31
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 19:46
    Ludi, en effet
    NO COMMENT, moi : JAMAIS
    32
    Vendredi 8 Septembre 2006 à 09:00
    jette l'encre
    Larmes noires sur peau blanche les terreurs s'affalent sur le tombeau en ruine, pour déchiqueter le reste de vivant. Se battre ou périr ?
    33
    Samedi 9 Septembre 2006 à 15:20
    le
    fado de l'hirondelle aux ailes brisées. La voix de ce fado a comme un bruissement d'ailes déchirées...
    34
    Samedi 9 Septembre 2006 à 17:18
    Against, un bruissement
    d'elles déchirées......... bises
    35
    fun-en-bulles
    Dimanche 10 Septembre 2006 à 01:06
    je t'embrasse ma belle
    en attendant le faire en vrai...envoie valser tes mots...ou donne le tempo ou même sans tempo claque les doigts...tape...des mots qui cognent..à bientôt
    36
    Dimanche 10 Septembre 2006 à 11:20
    Oui, fun-en-bulles
    à bientôt pour en vrai :)) promis, demain, les mots valseront à nouveau ici... Je t'embrasse aussi
    37
    Eve
    Mardi 12 Septembre 2006 à 08:30
    un gros
    BISOUX... je passe en coup de vent, je te vole cette photo et je reviens. Je vais faire un tour sur mon blog et dodo
    38
    sara
    Jeudi 20 Janvier 2011 à 21:11
    salut
    formidable
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :