• Conte à carapace (épisode 1)


    Il y avait, dans un passé lointain (ou bien était-ce dans un futur proche ?) une Princesse qui avait perdu son Royaume en l'espace d'un battement de cils. Sa peine était immense, car ce qu'elle avait aimé était à présent perdu ; on ne lui avait pas laissé sa chance, et son cœur se révoltait contre cette injustice. Alors elle partit dans les bois se cacher avec sa tristesse, n'emportant que sa petite carapace et ses deux petites ailes ; car cette Princesse était aussi une fée, et chacun sait que les fées ont des ailes pour voleter et une carapace pour se protéger.

    Assise sur une pierre, au beau milieu d'une clairière, elle pleura. Puis comme le soir venait, la petite Princesse se roula en boule dans sa carapace et s'endormit... Au matin, la chaleur du soleil vint l'éveiller doucement ; elle sortit la tête de dessous son abri, et les rayons de lumière dans ses longs cils de fée lui firent voir mille couleurs. Elle se frotta les yeux, et s'assit dans l'herbe encore fraîche de la rosée du matin. Il était temps pour elle de songer à trouver un abri durable...

    Alors elle partit à travers bois ; elle marcha tout droit, car il n'y avait pas de sentier, ou alors elle ne l'avait pas trouvé. La Princesse avança ainsi jusqu'au soir, espérant rencontrer des gens qui puissent l'aider et peut-être devenir ses amis ; mais elle ne vit personne. Elle croisa des animaux de toutes sortes, parfois même des créatures fantastiques, et ils lui plurent beaucoup ; mais ils ne pouvaient pas l'aider. Elle ne savait pas qu'en s'enfonçant dans la forêt, elle s'éloignait des régions que les gens fréquentent habituellement. Là où elle se trouvait maintenant, il y avait des tas de belles choses, des merveilles insoupçonnées, mais personne avec qui partager les joies de ces découvertes... Finalement, la nuit tomba de nouveau ; la petite Princesse frotta ses bras et ses jambes égratignés par les branches et les ronces, planta sa carapace entre les racines d'un arbre et s'y installa pour passer une seconde nuit de solitude dans les bois.

    Cette fois-ci, ce ne fut pas le soleil qui la réveilla, mais un bruit : toc, toc, toc... Quelqu'un frappait à sa carapace. Intriguée, elle sortit la tête, et se trouva face à un bien étrange personnage : des habits plutôt ridicules, des cheveux un petit peu trop longs, et une plume sur son chapeau.

    « Bonjour, dit-elle, en essayant de ne pas rire devant ce spectacle insolite ; qui es-tu ?

    - Bonjour, répondit le personnage ; moi, je suis un ménestrel, et toi ? »

    ... / ...

    Ecrit par Gatrasz


  • Commentaires

    1
    Mercredi 17 Janvier 2007 à 15:08
    Bonjour Flo,
    et re-bonjour Gat'. Joli ! J'attends la suite ;-)
    2
    Mercredi 17 Janvier 2007 à 15:08
    Héhé...
    ...moi aussi ;)
    3
    Flo
    Mercredi 17 Janvier 2007 à 15:21
    Merci French
    elle va venir, bises
    4
    Flo
    Mercredi 17 Janvier 2007 à 15:22
    Gat'
    Je te remercie encore pour tout ça... la suite, euh, je te fais confiance, enfin je vais réfléchir, bises
    5
    Mercredi 17 Janvier 2007 à 20:26
    ohhhhh lala !!!
    c'est d'une beauté sans pareil...j'en reste muette d'émotion...j'aatends aussi la suite comme "Gat" à qui je tranmet mon bonsoir. Bises Flo
    6
    Mercredi 17 Janvier 2007 à 20:28
    excuse...pour les ..((
    quelques erreurs de frappe (l'émotion !)
    7
    Flo
    Mercredi 17 Janvier 2007 à 20:38
    Pas grave, Saxo
    merci pour les compliments et l'émotion, faut le dire à Gat', c'est à lui que revient tout le talent d'avoir écrit ce conte, bises aussi
    8
    Mercredi 17 Janvier 2007 à 21:36
    ohh oui maintenant..
    j'ai pu le lire...il a énormément de talent ce garçon ..très gentil. Gat..excuse moi !!bises
    9
    Mercredi 17 Janvier 2007 à 22:04
    tres mignon
    à tres vite pour la suite
    10
    Jeudi 18 Janvier 2007 à 11:40
    Coucou...
    ...bises du jour, Flo :) Au fait, la suite est en train de prendre forme à l'horizon...
    11
    Jeudi 18 Janvier 2007 à 15:40
    quelle jolie métaphore!
    enfin un "episode one" pas nul (cf star wars pour les incultes)!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :