• Elle se tient là



    Elle se tient là immobile

    Droite, elle semble si forte
    Silhouette gracile
    Tendue comme la corde
    D'un arc, elle semble si forte
    Qui pourrait la deviner
    Au-dedans si fragile
    Savoir que c'est
    Encore un peu de fierté
    Qui l'empêche de tomber
    Qui pourrait la deviner
    Au-dedans si fragile
    Savoir qu'elle est cassée
    Au-dedans, brisée
    Lamentable, elle ne reste
    Debout qu'à force
    De volonté, forte encore
    Mais pour combien de temps
    Elle se tient là immobile
    Silhouette gracile
    Elle le sait elle se sent
    Si fragile au-dedans
    Qu'au prochain
    Souffle de vent...

    Laure Bachelier

  • Commentaires

    1
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 10:07
    un
    ange ma douce!! n'avais-je pas raison finalement??? Bizous tout plein de ma tendresse
    2
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 10:11
    un ange
    passe.....merci biz
    3
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 10:13
    Un ange en miettes
    oui, un ange déchu, déçu, cassé, brisé, qui ne se relèvera probablement pas... Mais un ange tout de même, tu as toujours raison ma douce, merci pour tes bizous, j'ai hâte tu sais... moi aussi je t'en fais tout plein ici.
    4
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 10:14
    Bruscu, les anges
    aiment aussi tes léchouilles, même si leurs ailes sont toutes mouillées après... Moi je t'embrasse très fort
    5
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 10:29
    Re-bonjour Flo
    Au prochain souffle de vent, quoi ? Et même si c'est un souffle de bise(s) ?
    6
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 10:32
    Au prochain souffle de vent
    elle va tomber, se casser, se briser inexorablement...ça commence lentement, comme une érosion de l'intérieur, puis de l'extérieur, un souffle de bises, oui, ça l'apaise un moment, merci Frenchy et plein de bisous pour toi
    7
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 10:40
    Un ange déchu,
    un ange déçu, un ange sens-dessus-dessous... Très beau, Flo chou (et la photo aussi, du reste). Smackinous.
    8
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 10:44
    Merci Bernar
    c'est bien ça : sans le "d" à la fin?
    9
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 11:10
    Tout dépend à quelle partie de mon coeur
    on parle, Bernard, Bernard, Bernanard, Gaby, Topotop, ... Le vrai, l'entier, c'est quand même Bernard. J'aimais bien ton post d'hier aussi, si je ne l'ai déjà pas dit (et la photo itou).
    10
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 11:15
    bernard, tu n'as qu'un seul
    coeur et il est très grand, moi je l'aime bien de tous les côtés peu importe, c'est ce qu'il y a à l'intérieur qui compte et dedabns c'est beau et gentil... merci et tout plein de bisous
    11
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 11:40
    Ravi de savoir que
    je peux "l'"apaiser, même momentanément.
    12
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 11:47
    elle se tient là
    comme la libellule sur la moîre de l'étang...fragile comme le cristal..au dedans brille une étoile qui va la porter par ses rayons sur les fils d'or de la vie ...espère encore et toujours...bises douces comme la caresse de la brise*
    13
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 11:47
    Un apaisement provisoire
    et momentané fait beaucoup de bien malgré tout, French, un petite lueur de soleil, quelques sourires, quelques bisous et le monde est bien plus joli :)
    14
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 11:50
    Aubeclaire, tes mots
    sont si beaux et si doux, merci :) c'est si fragile un cristal, ça peut se briser d'un seul coup au moindre choc... bises Aubeclaire
    15
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 12:25
    Les mots sont forts ici
    mais si tristes aussi... c'est dommage, des bises en passant pour rendre le courage
    16
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 12:36
    Coeur beau, gentil ?
    ... Pas toujours, pas toujours, Flo ! Attends de lire d'autres "nouvelles noires"... et demande aussi à Dame Mumu ! ;o]
    17
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 12:40
    Dame Mumu, je ne
    la connais pas encore... mais ton coeur n'est pas celui des nouvelles que tu écris, c'est un autre coeur là, ce n'est pas la réalité, ce ne sont que des nouvelles... smacks à vous deux
    18
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 13:24
    Pas ceux de Mac Leon, hein !
    Les vrais véritables...
    19
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 13:25
    Ousp ! Je me suis trompé
    d'adresse pour le com précédent. Tu le transmets à MTA, steu plaît ? Meurci...
    20
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 13:38
    peau ailé de cépia
    Tenir pour ne pas périr. Flotter dans les silence des colliers. Face à l'immensité de l'infinitude le tout et de savoir où s'accrocher et surtout se raccrocher. bon dimanche Flo.
    21
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 13:59
    Le tout est de le savoir
    et de se l'avouer, avouer qu'on a besoin d'aide, de quelqu'un à qui se raccrocher de temps en temps... merci pour tes mots que j'admire, bises et bon WE à toi
    22
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 18:13
    un baiser du
    dimanche...
    23
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 18:40
    Et un autre baiser
    du dimanche en retour... Caroline :)
    24
    Josee
    Lundi 4 Septembre 2006 à 09:40
    Que
    la brise du vent de l'amour emporte ton âme, loin de ses souffrances, et que pendant ce temps tu trouve un peu de repos ma belle. Je t'embrasse trés fort.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :