• Etre anorexique



    C'est vouloir faire souffrir mon corps
    Sentir pénétrer cette douleur jusqu'à la mort
    Aimer ressembler à une branche muette
    Me confondre avec la terre, rester inerte
    Ne faire plus qu'une avec un arbre
    Sourire en balançant mes armes
    Aimer ce choix, cette punition
    M'en vouloir plus que de raison
    Encore et toujours, vomir ma bile
    Sur ce déchet, cette loque futile
    Que je suis devenue, une moins que rien
    Ressemblant bientôt à ces moisissures
    Qui poussent le long des troncs en pourriture

    C'est vouloir faire souffrir mon âme
    Sentir pénétrer la fureur et la flamme
    Aimer ressembler à un squelette maudit
    Tout confondre, passé, présent, furie
    Ne plus faire corps avec moi-même
    Hurler en vidant ce dilemme
    Aimer ce monstre qu'ils m'ont rendu
    M'aimer maigre et bien perdue
    Toujours et encore, vomir mes tripes
    A chaque peur, à chaque crise de panique
    Je suis forte et faible à la fois
    Ressemblant bientôt à cet arbre calciné
    Qui pousse en vain dans mon cœur blessé

     


  • Commentaires

    1
    Innocente
    Mercredi 2 Août 2006 à 21:42
    si tu savais
    comme je comprends les sensations que tu as...
    2
    Mercredi 2 Août 2006 à 21:45
    Euh... Bonsoir Inno
    ça me fait plaisir que tu sois là, tu sais, toujours... Non, hélas, je ne sais pas si tu peux comprendre...
    3
    Innocente
    Mercredi 2 Août 2006 à 21:46
    sur l'anorexie
    si... peut etre
    4
    Innocente
    Mercredi 2 Août 2006 à 21:48
    enfin tu as raison
    je suis là, jesers à rien, à part faire chier mon monde. Passe une bonne soirée, désolée de l'avoir ouverte
    5
    Mercredi 2 Août 2006 à 22:08
    Sincèrement je ne comprends pas
    cette réaction... je venais de te dire que j'étais heureuse de te voir, que tu sois là, je suis sortie de ce blog pour venir discuter avec toi ailleurs, alors peut-être que oui j'ai été un peu longue à répondre, mais si tu me connais tu devines bien que je ne suis pas très bien et que, comme je te le disais avant que tu ne me coupes, j'ai le droit de pleurer devant un écran de PC et de me remettre un peu avant de parler de CA... Bises pour toi.
    6
    myriam
    Mercredi 2 Août 2006 à 22:15
    salut!!!!
    les pleurs se tarissent parce que des gens comme toi et une autre existent un bisou très doux pour inno salut il y a toujours des malentendus et des failures qu'on ne souhaitait pas bisous à toi
    7
    Mercredi 2 Août 2006 à 22:17
    Bises, les filles !
    Ce n'est peut-être pas le bon moment pour dire que mon BBQ chez des amis a été extra mais bon, c'était bon. Bonne nuit.
    8
    Mercredi 2 Août 2006 à 22:19
    Heureusement
    que des gens comme nous deux existent... désolée, peut pas dire plus. Bises Myriam
    9
    myriam
    Mercredi 2 Août 2006 à 22:54
    je comprends Flo
    et je te souhaite bon courage bon repos très sincèrement..mon mail t'est toujours ouvert...rebises
    10
    couleur
    Jeudi 3 Août 2006 à 02:02
    ecrirecesthurler
    L’anorexie c koi?!? Hein?!?! C le regard de sois tourner sur sois? J’ai lu tes mots sentis ta souffrance mais malgré ça, je n’irais pas dans le sens me tes mots! Ce n’est pas en t’entourant ou en écoutant des personne qui vive la même chose que toi que tu avancera il faut que tu vois plus loin que ta personne, je m’excuse si je suis trop brusque ,mon attention n’est pas te blesser , je veut juste que tu vois les chose sous un autre angle, pour moi ce n’est pas vraiment toi le problème, c la société dans lequel tu vit, tellement pourrit qu’il arrive à te faire croire que c toi qui t’inflige ça, alors que c eux! Bref je ne vais pas renter la dedans si non je serai encore là demain! Ce que j’essaye de te dire c que tu pense trop à toi, comment tu te vois, comment tu veut ressembler , comment tu prend plaisir à te faire souffrire alors que si ton regard fixait ailleurs tu verrai qu’il y a des plaisirs plus grand que de faire souffrire ton corps. je dis ça mais je sais que tu les sais déjà non?!?! Alors arête de croire que ce monde ne t’ai pas destiné. Je sais plu si c toi qui à écrit…vouloir laisser entrer la lumière… à cette phrase je répond on ne décide pas de laisser entrer la lumière ou pas, nous vivons en plein soleil! seulement certaine personne vivent les yeux fermer, mais malgré l’obscurité la chaleur est toujours là! je suis tellement désolé de ne pas pouvoir te connaître, j’aurai aimé te donner des lunette de soleil pour t’habituer petit à petit à la lumière lol!!! Tu me croira au pas mais habituellement j’aime naviguer sur les blog en transparence mais tes mots m’on vraiment touché. J’espère vraiment voir prochainement dans ton monde une touche de blanc aller soyons fou une touche de rose!!!! p.s: sorry sorry pour mon 1er commentaire loupé… du coup je te rajoute… pour toi écrire c’est hurler en silence… mais l’écriture n’est pas silencieuse… c un pont que l’homme à créer pour communiqué… la preuve moi j’ai entendu tes hurlements… next time j’aimerai t’entendre rire
    11
    couleur
    Jeudi 3 Août 2006 à 02:30
    ecrirecesthurler
    tu est plus forte que tu le pense sans que tu le vois tu avance pas à pas, tu es revenue de l’enfer sur ton chemin le brouillard t’aveugle mais la fin du tunnel est là tous droit, les mots ne cesse de couler alors je laisse aller, ne crois pas que je ne sais pas ta souffrance je la connaît que trop bien mais j’ai la chance de ne pas avoir grandi dans un pays occidental je ne vais pas te raconter ma vie mais je veux juste que tu sache qu’ont peu ouvrire les yeux j’étais une enfant de la rue vendu au touriste pour même pas dix euro bref tu connais la suite c tellement banale que je n’ai plus rien à ajouter…
    12
    Jeudi 3 Août 2006 à 05:57
    Petit coucou de moi
    Tu sais, le fait d'écrire tout ça, c'est déja s'en éloigner. Les mots reviennent...j'en suis tres heureux pour toi. A bientot, ailleurs.
    13
    Jeudi 3 Août 2006 à 07:44
    Ma Jolie Flo,
    je suis là et je mettrais un point d'honneur à avoir le fin mot de l'histoire, ce qui c'est passé hier soir ne tombera pas dans l'oubli et l'ignorance. Je reste à tes côtés ma jolie. Je t'embrasse tendrement, très même
    14
    Jeudi 3 Août 2006 à 09:05
    Peur de . . .
    A quoi bon nourrir ce pour quoi on a perdu toute recon-naissance. De la gratitude en abscence. juste des miettes pour prolonger le douleur. Faire pleurer l'image du haut des coeurs.
    15
    Jeudi 3 Août 2006 à 09:17
    Bonjour Couleur
    et bienvenue ici, tes mots me touchent beaucoup et ne t'inquiète pas pour la longueur de ton commentaire. Tu as bien fait de t'arrêter ici et de me dire tout ça. Malheureusement je ne crois pas être encore tout à fait sortie de l'enfer... Surtout, n'hésite pas à revenir. A très vite, bises.
    16
    Jeudi 3 Août 2006 à 09:19
    Ark, les mots
    semblaient en effet revenir pas à pas, puis brusquement et j'en étais plus que ravie, soulagée. Malheureusement, ces mots seront les derniers...
    17
    Jeudi 3 Août 2006 à 09:20
    Dhimwoe, s'il te plait
    j'aime tellement ce que tu écris que tu peux revenir remplir ce blog de commentaires rien qu'avec tes mots... Bises, à bientôt.
    18
    Jeudi 3 Août 2006 à 09:24
    Ma douce tendre amante
    je sais que tu es là ... heureusement, tu es là ... reste avec moi, je t'en prie... je crois avoir pris la bonne décision. Ne t'en fais pas, dorénavant, il n'y aura plus que toi seule... je t'embrasse aussi très tendrement.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :