• Peut-être que j'appartiens
    Au silence fabulateur
    Des papiers déchirés
    Peut-être j'appartiens
    Au silence des murs
    Dénudés dénaturés
    Peut-être j'appartiens
    Au silence d'une ville
    Après la pluie d'o-bus
    Peut-être j'appartiens
    Au silence du sourire
    Qu'on mutile qu'on tue
    Peut-être j'appartiens
    Au silence d'une pierre
    Qu'une main n'a pas pu
    Jeter pour exhumer
    Leurs cœurs par ricochets
    Peut-être j'appartiens
    Au silence de mes cils
    Missiles pour un grain
    De bonheur posthume
    Requiem sur le bitume
    Peut-être j'appartiens
    Au silence mais un silence
    Dirait-il ton insolence
    Héritière de Lancelot

    Inès A.

    ****
    Photo: Inès A., RER C, jour de canicule
    Inspiration : flots de vague-à-l'âme venant d'Elle(s)
    Intonation : comme du slam

    5 commentaires

  • Le funambule déambule
    Dans les rues d'un pari
    Perdu d'avance il avance
    Souvent au vent incrédule
    Des sentences des senteurs
    Des sentiers des menteurs
    Le funambule a mal
    Le mâle en pesanteur
    Le funambule a peur
    Les chiffres s'alignent
    En être indécis décimal
    Tout ce compte indigne
    D'une vie en compte goutte
    T'es pas maligne
    Un conte de fée et de faits défait
    La déroute troue la roue la voûte
    Le toit s'écroule les signes
    S'évanouissent en autodafé
    Les cygnes en clé de sol
    Le solstice tisse des cicatrices
    Sur la face du soleil Matisse
    Tisse lisse plisse pisse
    Les narcotiques narcisses
    Racontés par des marioles
    Chez prune, le café sur le bitume

    "Funambule"


    5 commentaires

  • Comme un funambule
    Qui rêverait de s'envoler
    Comme une libellule
    Aux deux ailes brisées
    Suspendue à ton fil
    De mots et de rimes
    La vie c'est pas facile
    T'angoisses, tu déprimes
    Mais saches que sous le ciel
    Entre les nuages et ton coeur
    Il y aura toujours l'hirondelle
    Pour souhaiter ton bonheur
    Et que même si ses ailes
    Ne peuvent plus la porter
    L'ange qui est auprès d'elle
    T'aidera à les soulever
    Si le fil semble se rompre
    Ne regarde pas vers le bas
    Rien ne pourra jamais interrompre
    Le cri de cet oiseau libre qui vit en toi

    En nous, en elle et en moi...

     


    56 commentaires
  • Anne Sylvestre - Ecrire pour ne pas mourir

    "Ecrire pour ne pas mourir,
    Écrire, sagesse ou délire,
    Écrire pour tenter de dire,
    Dire tout ce qui m'a blessée,
    Dire tout ce qui m'a sauvée,
    Écrire et me débarrasser.
    Ecrire pour ne pas sombrer,
    Écrire, au lieu de tournoyer,
    Écrire et ne jamais pleurer,
    Rien que des larmes de stylo
    Qui viennent se changer en mots
    Pour me tenir le cœur au chaud...

    Ecrire pour ne pas mourir,
    Écrire, tendresse ou plaisir,
    Écrire pour tenter de dire,
    Dire tout ce que j'ai compris,
    Dire l'amour et le mépris,
    Écrire, me sauver de l'oubli.
    Ecrire pour tout raconter,
    Écrire au lieu de regretter,
    Écrire et ne rien oublier,
    Et même inventer quelques rêves
    De ceux qui empêchent qu'on crève
    Lorsque l'écriture, un jour, s'achève...

    Écrire pour ne pas mourir,
    Écrire, grimacer, sourire,
    Écrire et ne pas me dédire,
    Écrire ce que je n'ai su faire,
    Dire pour ne pas me défaire,
    Écrire, habiller ma colère.
    Ecrire pour être égoïste,
    Écrire ce qui me résiste,
    Écrire et ne pas vivre triste
    Et me dissoudre dans les mots
    Qui soient ma joie et mon repos.
    Ecrire et ne pas me foutre à l'eau..."


    48 commentaires

  • C'est difficile de dire j'ai mal
    Quand tout le monde veut rire
    Mais qui sait si ce cri de détresse
    Quelque part, trouvera son écho
    Quelque part, une étoile s'illuminera
    De cette larme qui coule
    Qui a parlé de sécher les larmes
    Il faut les laisser couler
    Faire des ruisseaux bleus, tous bleus
    Qui embarqueront les autres
    Dans des leurs mélancolies
    Qui ressemblent à ce fado
    Venant directement du Bairo Alto
    Tant pis si notre cri ne plait pas
    Crier et rester sourd aux indolents passants
    Qui sont trop engourdis pour retenir l'hirondelle
    Pour soigner l'hirondelle aux ailes brisées


    38 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique