• Habitude...


    Non à l'habitude. Il n'y a pas d'habitude. On ne doit pas avoir l'habitude de souffrir, d'avoir mal. J
    e sais que t'y peux rien. C'est ton corps qui souffre. La douleur se propage dans tes veines. Ton coeur n'a que des piques. Ta tête se resserre sur des questions.

    Pour l'instant il n'y a pas de réponse à tes questions. Il faut laisser du temps à tes fantômes. Il te faut du temps pour évacuer. Ca va venir petit à petit. Il faut être patiente avec ton corps et ton cœur, p
    rendre du temps pour toi, affronter tes peurs, tes douleurs. Si tu vas trop vite, ma belle, tu risques de te perdre, d'aller plus mal.

    Il
    faut t'affronter. Affronter ton toi intérieur, pour évacuer. Il faut que tu réussisses à hurler, à cracher ce venin qui est en toi, à dire haut et fort ta douleur, tes peurs, à dire haut et fort ce que tu ressens. Il faut crever l'abcès qui est en train de te bouffer. Il faut te faire violence... pas dans les actes... mais dans les mots.


    "Souvenir"


  • Commentaires

    1
    Dimanche 13 Août 2006 à 22:20
    Bonsoir Flo,
    je ne dirai pas mieux que celle qui a écrit ce texte.
    2
    Dimanche 13 Août 2006 à 22:25
    courage
    Flo
    3
    Dimanche 13 Août 2006 à 22:28
    Hello French
    moi non plus, je ne dirais pas mieux... Un petit extrait tiré de toutes ces pages que je lis et relis, de toutes ces conversations que j'entends sans cesse encore, sans pouvoir, malheureusement, les appliquer...
    4
    Dimanche 13 Août 2006 à 22:29
    Caro, merci
    j'essaie, promis... Bises.
    5
    Dimanche 13 Août 2006 à 22:38
    Cette photo fait vraiment
    froid dans le dos. Je vois que les nuages sont bas et sombres pour toi. Alors on va souffler très fort pour les éloigner.
    6
    Dimanche 13 Août 2006 à 22:45
    Merci, il y a
    pourtant beaucoup de vent chez moi, mais ils restent là malgré tout, ces nuages si sombres...
    7
    Dimanche 13 Août 2006 à 23:20
    Allez, il faut que
    j'y aille. Essaie de passer une bonne nuit malgré tout. Bises.
    8
    Lundi 14 Août 2006 à 07:46
    "Elle tomba sur un TRèFLE porte-bonheur
    qu'elle effeuilla sur son COEUR et cela lui en ôta toutes les PIQUEs qui l'avaient laissée sur le CARREAU... (A no name, XXIième siècle). Bonjour, toi !
    9
    Lundi 14 Août 2006 à 07:49
    Quoi ?
    Mon nom n'apparaît pas dans le com précédent ? Qu'est-ce qu'elle va penser, Flo ? Ah oui : que cela venait d'un "a no name"... Smack !
    10
    Lundi 14 Août 2006 à 07:54
    Bonjour M'sieur
    l'"a no name", c'est très joli ce que vous venez de dire, ce jeu de mots avec les couleurs des cartes, merci... et smack aussi
    11
    inès
    Lundi 14 Août 2006 à 09:12
    bonjour
    la cafetière gargouille...et les mots ici aussi...ils me touchent, ils ma parlent comme s'ils m'étaient destinés...je dirais:se faire violence (avec les mots) mais aussi se faire résistance (physiquement) pour ne pas SE faire mal en évacuant le mal
    12
    Lundi 14 Août 2006 à 09:16
    Hello Inès
    ça fait toujours mal d'évacuer le mal. On n'en sort jamais très indemne de tout ces maux... Là, ce sont plutôt eux qui résistent et moi, je persiste... à vouloir les évacuer hors de moi... en vain... Bon café
    13
    inès
    Lundi 14 Août 2006 à 09:27
    ma douleur
    ne plus rriver à écrire..avoir quelque chose qui m'empêche de poster chez moi..comme un deuil..deuil de certains sourires, certains visages, certains parfums..comment les retrouver? attendre...attendre...
    14
    Lundi 14 Août 2006 à 09:31
    J'ai la même
    douleur, tu le sais, je n'arrive plus à écrire non plus... heureusement, le souvenir est là... anonymement... mais il veille sur moi... il faut attendre, oui, laisser le temps passer quelques moments et puis espérer que le deuil se terminera...
    15
    Lundi 14 Août 2006 à 10:00
    c'est
    vrai que les mots sont libérateurs de toutes nos émotions, comme une thérapie, alors continue de t'exprimer ainsi, on est là...tout prés bises
    16
    Lundi 14 Août 2006 à 10:47
    Merci d'être là
    tout près... Oui les mots sont libérateurs mais sur le papier ou le clavier, ils ne libèrent plus grand chose en ce moment. Ce sont des mots qu'il faudrait que je puisse prononcer verbalement maintenant... le plus difficile à faire sans doute... mais j'attends la délivrance, avec impatience... et je l'espère très rapide...
    17
    JC
    Lundi 14 Août 2006 à 11:00
    Bonjour
    aie aie aie ca calme cette image! courage! courage!
    18
    Lundi 14 Août 2006 à 11:04
    Hello JC
    L'image calme... mais le geste également... la thérapie par le mal, je pense... la libération de bien des pulsions et de bien des maux...
    19
    JC
    Lundi 14 Août 2006 à 11:23
    oui
    j'entends bien; aller je te propose de reecouter encore une fois Candyman, ca fait pas de mal et ca soulage aussi! bonne journee
    20
    Lundi 14 Août 2006 à 11:28
    Merci, tu sais
    bien que je vais l'écouter tous les jours... une petite dose de musique chez toi, et ça soulage aussi, c'est vrai... ça remet les idées en place pour un instant, le problème c'est qu'il faudrait que j'écoute cette musique en permanence, je crois... difficile à réaliser au quotidien. Bonne journée aussi. Bises
    21
    Lundi 14 Août 2006 à 12:24
    hello ici
    Je découvre ton blogg par celui de JC. Je voudrais t'encourager dans ton combat ! Tu en sortiras grandi ! Bas-toi et ne baisse jamais les bras ! Courage tu gagneras !
    22
    Lundi 14 Août 2006 à 14:15
    Bonjour ici...
    ...Kesskisspass ????? Je quitte ce blog vendredi après-midi sur une photo de rose et voilà que ce matin j'y retrouve des clichés d'une grande violence...J'ai beau avoir lu et relu les coms, je n'ai pas compris grand chose à la topurmente qui s'est abattue sur le pays de Flo...Apparemment, tu as pris en pleine figure les mauvais côtés du virtuel...Mais il faut savoir faire la part des choses ma Flo, prendre les mots gentils, doux, tendres, ceux là, les prendre en plein coeur...et savoir détourner le regard lorsque certains mots méchants, fielleux, laids viennent aboutir sur notre écran, déposés là par des mains mal intentionnées gouvernées par un esprit empreint de cêtise et de perfidie...(et je me retiens pour rester poli...) Je t'embrasse très fort Flo, puisses-tu surmonter ces doutes et ces chagrins bien malvenus...Bisous là, là et puis aussi là tiens !!!
    23
    Lundi 14 Août 2006 à 15:18
    Qui a...
    Cracher leur venin, hurler le plus fort possible passer ces mots a travers le ciel, les feuilles, meme au dela d'internet. Tes mots sont toujours aussi forts, le don de s'exprimé de façon limpide afin que chaqu'un puisse comprendre et le ressente avec ces tripes. La douleur ne dois pas être de notre cotidien, mais il ne faut pas nous plus la refouler jusqu'au moment ou la rage, la peur, la haine ressorte sous le coup d'une impulsion au concécance parfois tragique ou dans le meilleure des cas superficielle. Long est le chemin du bien être, car nul d'euil ce termine. On aprend juste à vivre avec à accepter, mais il ne faut en tout cas pas la refouler.Bonne journée.
    24
    Lundi 14 Août 2006 à 15:18
    Kaoucaou, je te remercie
    pour tes encouragements, c'est gentil, je me bats un peu plus chaque jours... est-ce que ça sera suffisant, je ne sais pas, hélas, bises à toi.
    25
    Lundi 14 Août 2006 à 15:20
    Hello Wanted
    je vois que tu sembles êter de retour après cette longue longue absence, j'espère que tout va pour le mieux pour toi. Ici, tu vois, rien n'a changé apparemment... Je t'embrasse et te remercie d'être passé, à bientôt
    26
    Lundi 14 Août 2006 à 15:24
    Spleen, je croyais
    que tu devais me surveiller, toi! Il ne faut pas me lâcher seule dans la nature virtuelle, c'est bien trop dangereux pour une petite Flo... en un week-end, il s'est passé des choses désastreuses, oui... j'en ai effacé une grande partie mais il reste encore quelques traces de ces insultes et de ce passage à vide, malheureusement. C'est dur de remonter après tant de méchancetés reçue gratuitement... mais j'espère qu'avec tes bisous, ça va aller mieux très vite... A bientôt, je t'expliquerai
    27
    correcteur
    Lundi 14 Août 2006 à 15:26
    pourquoi du sang?
    une rose comme le dit spleen, une poupée, un nounours, une porte, une fenêtre...une enfant qui joue..mais ne jouons pas avec les lames. bonjour ou rebonjour.
    28
    Lundi 14 Août 2006 à 15:28
    En cas de crise
    c'est très tentant, Monsieur le Correcteur, tous ces objets coupants et tranchants... une sale habitude, je sais bien... qui j'espère s'en ira aussi vite qu'elle est venue... Vous m'offrez des roses? Je les prends avec plaisir. Bises.
    29
    Lundi 14 Août 2006 à 15:30
    aime-toi
    ne serait-ce qu'un peu et tu verras!
    30
    Lundi 14 Août 2006 à 15:33
    C'est aussi très
    difficile de s'aimer lorsqu'on a une telle image de soi, une image véhiculée par tant d'année de souffrances et de perversions... il faut tout réapprendre, tout reconstruire... et ceci sur des bases pas très bien solides... Mais j'essaie...
    31
    Lundi 14 Août 2006 à 16:02
    il te faut du courage
    mais en tant que naufragé je ne trouve pas les mots pour te consoler, t'aider.comme tu pourras le remarquer, je suis incapable de parler de moi, même anonymement.
    32
    Lundi 14 Août 2006 à 16:07
    Correcteur anonyme,
    Les mots pour parler de vous viendront peut-être sans que vous ne vous y attendiez réellement... ils viendront seuls et en attendant, ne chercher pas à les faire sortir de force... Continuez, poursuivez votre travail sur les mots... les mots feront leur travail sur vous un peu plus tard... je vous le souhaite en tout cas. ne vous en faites pas pour moi, je tombe de ma barque assez souvent mais j'ai remonte aussi très bien...
    33
    Lundi 14 Août 2006 à 16:20
    Flo...
    ...mes mots pour toi, chez moi... Bisous tendres (même si tu n'es pas d'accord, na ! ;-))
    34
    Lundi 14 Août 2006 à 16:22
    qu'est-ce qui vous fera
    plaisir, chère flo? une image chez moi par exemple?une musique? une chanson?
    35
    Lundi 14 Août 2006 à 16:35
    Spleen, merci
    ... Je suis ok pour les bisous tendres.
    36
    Lundi 14 Août 2006 à 16:36
    Ce que vous voulez
    Correcteur, rien que le geste me touche beaucoup... Je ne sais pas quoi vous dire de plus... merci est le plus beau mot, je crois.
    37
    Lundi 14 Août 2006 à 19:55
    Chère Flo !
    je passe a tous les jours sans oser laisser de commentaires. Tes écrits, les images, la solidarité que je sens dans les comm me bouleverse. Bisoux a toi. Eve
    38
    Lundi 14 Août 2006 à 20:00
    Bonsoir Eve
    Tu peux venir ici tant que tu le désires, bien au contraire, j'en serais ravie. Et tu peux aussi laisser ton avis... oui je trouve que BloggLand est une plateforme très solidaire et je ne remercierais jamais tous mes amis d'ici. Bises à toi et à très vite
    39
    Lundi 14 Août 2006 à 20:31
    douce biz
    a toi petite Flo. Un Heroe qui s'est perdu tant de fois ....
    40
    Lundi 14 Août 2006 à 20:34
    Bonsoir Heroe
    je suis toujours heureuse de te revoir ici, tu le sais bien. Perdu? Comment ça? Mais retrouvé, j'espère... Bises aussi à toi
    41
    Lundi 14 Août 2006 à 21:17
    flo
    s'il te plait...une rose, une larme mais pas de sang.je suis d'accord avec correcteur.
    42
    Lundi 14 Août 2006 à 22:15
    Inès, les roses
    d'accord, mais les larmes coulent avec le sang, en ce moment non, parce que j'ai fait une promesse à quelqu'un... mais la tentation est plus forte que tout... ça me manque, comme une drogue qui ne coule plus dans mes veines, comme un poison qui ne veut pas s'évacuer, qui ne peut pas s'évacuer autrement que par le sang... Plein de bisous pour toi
    43
    Mardi 15 Août 2006 à 08:47
    Quoi ?
    Rien en date du 14 ? Ferais-tu une grève sauvage des mots ? Si c'était plutôt une grève des maux, j'en serais ravi par contre. ;.)) Bonjour et smack.
    44
    Mardi 15 Août 2006 à 09:04
    Smack
    à vous aussi ernard. Non, ce n'est pas une grève des mots, juste une inspiration qui s'en est allée... avec l'été... Bon courage à vous pour les travaux!
    45
    Mardi 15 Août 2006 à 09:47
    Une grève des lettres en tous cas i
    Tu as avalé le B de ernard... Pas facile à dire : "onjour, ernard", essaie, tu verras ! Répète et répépete... ;.))
    46
    Mardi 15 Août 2006 à 09:50
    Pas facile
    non plus d'écrire avec un pain au chocolat dans une main et une tasse de café dans l'autre... rires
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :