• Il y a des mots secrets


    Il y a des mots secrets, des maux qu'on cache
    Cette boule d'épines et un sourire qu'on assassine
    On doute, on redoute, c'est la déroute
    Le bruit devient sourd, la main est en résine
    On vit à rebours, une vie de calembours
    Mais on se lève une dernière fois
    Saluer les porteurs de foi
    Une dernière fois essayer de tenir sur un fil
    Trop fragile et s'il devient corde
    Et sonne la discorde, une larme qui déborde?
    Se lever une dernière fois,
    Oublier les vertiges du cœur
    Et ses vestiges, se lever, se relever
    C'est si dur finalement de survivre
    De rester ivre des livres, ça ne délivre pas
    N'est-il pas temps de se faire silence
    Et d'arrêter la balance
    Faute de ne pouvoir arrêter le temps ?
    Pas de repos pour les âmes en deuil


  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Septembre 2006 à 08:45
    Hé hé...
    Je te suis à la queue leu leu dans le BlogEditor... Pas fait exprès, Flo chou... C'est pour ça qu'on dit que "les grand esprits se rencontrent" ? Smack et zou ! je retourne sur mon chantier...
    2
    Samedi 2 Septembre 2006 à 09:04
    Smack Bernard
    attendez, je vais voir ça, je viens d'arriver au bureau, je regarde pas trop le BlogEditor à vrai dire, quelques soucis en ce moment...
    3
    Samedi 2 Septembre 2006 à 09:29
    Tu travailles le samedi ?
    Hurgh...
    4
    Samedi 2 Septembre 2006 à 09:31
    ... d'aime, l'eau se crée...
    Tenir le coup pour mieux respirer. Avancer et marcher d'un pas levé. Construire les rivières tout autour. Et croire doucement en des mots d'amour. Brancher à nouveau les étranges connexions. S'envoler d'un pas décider dans une pure fiction. Have a nice day.
    5
    Samedi 2 Septembre 2006 à 09:35
    Hé oui, je travaille
    aussi le samedi, service public oblige...
    6
    Samedi 2 Septembre 2006 à 09:37
    Have a nice day
    également, Dhimwoe, bises à toi, j'espère sortir un jour de cette pure fiction... et entraîner quelques personnes avec moi.
    7
    fun-en-bulles
    Samedi 2 Septembre 2006 à 10:15
    des mots se créent
    des maux secrets...have a nice day ...j'ai cette chanson obsédante en tête ..."The game of life is hard to play I'm gonna lose it anyway The losing card I'll someday lay So this is all I have to say. (....) The sword of time will pierce our skins It doesn't hurt when it begins But as it works its way on in The pain grows stronger...watch it grin, but... "mais ...don't worry (j'enlève mon casque, trop de mélancolie nuit, tue)
    8
    Samedi 2 Septembre 2006 à 10:19
    Bonjour ma Flo,
    l'intérieur qui bouillonne de douleur. Invisible à l'oeil nu sur la facade extérieure. Sinon, on se fait accuser d'attentat à l'impudeur, à la ran-coeur. Bises du matin.
    9
    Samedi 2 Septembre 2006 à 10:22
    fun-en-bulles, des mots
    se sont crées, je les fais vivre encore ici parce que je les aime et la personne qui les a crées aussi... la nuit rime trop souvent avec mélancolie, ce matin, je n'ai pas eu le temps de mettre une chanson avec ces mots, désolée... bises
    10
    Samedi 2 Septembre 2006 à 10:24
    Bisous Frenchy
    la façade extérieure laisse paraître ce qu'elle veut bien, l'intérieur est en miette, le coeur ne se remet pas, il n'en a pas le temps...
    11
    Samedi 2 Septembre 2006 à 10:26
    En..
    En silence des âmes de deuil de mort, je saisis l’anse ânonnée de corpuscule de souvenirs en sang de non-sens d’une enfance hersé aux rythmes des poussières de vieux livres imprégnés de rêveries indélébiles. Bon WK Bises
    12
    Samedi 2 Septembre 2006 à 10:28
    Bises Pat et bon
    WE à toi aussi, pourquoi tout ce qu'on voudrait propre est sans cesse recouvert de poussière??
    13
    Samedi 2 Septembre 2006 à 10:34
    bonjour Flo!
    t'es au bureau même le samedi ? plein des bisous...
    14
    Samedi 2 Septembre 2006 à 10:41
    Hé oui, Barbara, pas
    de repos, pas de répit... même le samedi... snif!! bisous à toi et bon WE
    15
    Samedi 2 Septembre 2006 à 10:47
    mince Flo!
    et j'ai lu que t'as pas dormi en plus!... bon courage... ciao! et bon weekend quand même!
    16
    Samedi 2 Septembre 2006 à 11:15
    Quel poême !
    Moi ne plus je ne te connaissais pas une âme aussi poêtique... C'est très joli Flo. Mais même si on sens la contradiction interne dans ce poême, je crois que tu es sur la bonne voie. Oui c'est dur, mais tu avs continuer !!! Je t'embrasse très fort !
    17
    Samedi 2 Septembre 2006 à 11:17
    Est-ce tu peux dire
    qui est ce funambule ? Allez, tiens le coup pour cette journée !
    18
    Samedi 2 Septembre 2006 à 11:21
    Sur la bonne voie??
    je n'en sais trop rien, en ce moment, quelle voie?? là est toute la question, grosse période de remise en question... Bisous Elo.
    19
    Samedi 2 Septembre 2006 à 11:22
    Non, Frenchy
    désolée.
    20
    Samedi 2 Septembre 2006 à 11:23
    fun-en-bulles...
    I'm worry, very..... and sad
    21
    Samedi 2 Septembre 2006 à 11:41
    Le fil devient....
    .... corde, il devient donc plus solide, non ? C'est que ca s'améliore, la corde deviendra une passerelle, et au bout de la passerelle, tu poseras les pieds sur la Terre ferme. Tu le dis toi-même, tu te lèves et te relèves. Te rends-tu compte que tu parles dans ce poème de toute ta difficulté à y parvenir Flo, mais inconsciement, tu as montré dnas ce poême que tu y arrivais quand même malgrès toute cette difficulté ! C'est la dessus qu'il faut mettre l'accent, il faut mettre l'accent sur le fait que tu y parviens, et ne pas mettre l'accent sur la difficulté, mais sur la réussite, un combat que tu gagnes chaque jour, tu finiras par gagner la guerre Flo !!! J'espère que mes propos seront pas trop confus et suffisant pour résumer et expliquer mon com précédent. Je t'embrasse très très très fort.
    22
    Samedi 2 Septembre 2006 à 11:45
    Elodie, merci, ton
    comm n'est pas du tout confus, je te comprends toujours, ce poéme n'est pas de moi, il ne parle pas de moi et c'est bien ça qui me fait peur et me déroute, à mon tour... Bisous
    23
    Samedi 2 Septembre 2006 à 11:48
    Dans ce cas,
    Cette personne continuera de se battre, crois-moi !!! Si elel s'est battue jusque là, elle va pas tout arrêter maintenant !! Je t'embrasse, et ne sois pas déroutée, il faut quelqu'un qui montre la bonen route, et tu es très forte même si tu t'en rends pas compte. Je suis sure que tu seras le bon guide, que tu montreras la bonne route. Je t'embrasse encore, tu es une fragile force, voilà pourquoi tu te sens déroutée. Bisous bisous bisous très fort, et pas doux !!! Lol
    24
    Samedi 2 Septembre 2006 à 11:52
    Flo
    les remises en question sont toujours douloureuses,inquiètantes je comprends ton désarroi tu sais...pas facile la vie...mais parfois il y a des plages ,des clairières de joies et de bonheur.Aies confiance en ton étoile...et lorsque le passé vient te tarauder descend dans ton coeur là où fleurit la tendresse..bises ici*
    25
    Samedi 2 Septembre 2006 à 12:35
    un bisou
    pour te souhaiter bon courage en ce samedi... et plein d'autres pour les soucis
    26
    Samedi 2 Septembre 2006 à 12:45
    Bisous Caro,
    bon week-end à toi, les soucis persistent même les week-end, c'est dur...
    27
    Samedi 2 Septembre 2006 à 12:47
    Merci Yzelle,
    difficile oui, en effet, de vivre sans le passé et comment vivre avec un avenir qui n'a pas de très bonnes perspectives? Bisous à toi aussi
    28
    Samedi 2 Septembre 2006 à 14:30
    Ici aussi
    il y a des mots et des maux?? encore?? Toujours?? coucou ici aussi
    29
    Samedi 2 Septembre 2006 à 16:50
    tu sais
    que tu es tres douée???? ! je tai cueilli un bouquet de fleurs champetre ;) tiens ! bisous fleuris
    30
    Samedi 2 Septembre 2006 à 16:56
    Ma Fripouille
    je passe à pas de loup, en silence déposer encore pour toi de tendres, si tendres bizous
    31
    Samedi 2 Septembre 2006 à 17:22
    Pourquoi en silence?
    pourquoi à pas de loup? J'aime quand tu fais du bruit mais ce que j'aime par-dessus tout, ce sont tes tendres bizous... :)
    32
    Samedi 2 Septembre 2006 à 17:24
    Merci Roserouge
    d'avoir pensé à moi en cueillant des fleurs, elles sont magnifiques en plus dans les champs, bises pour toi
    33
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 15:39
    A
    défaut d'être porteur de foi, je crois au funambule, parce qu'il sent la corde sous ces pieds prête à se rompre à tout moment, il croit en la vie et c'est pour cela qu'il tient à son équilibre. Ceux qui traversent la vie sur les ponts bien robustes de leurs grands principes oublient la fragilité de cvhaque instant et quan le pont cède, ils cèdent avec...
    34
    Dimanche 3 Septembre 2006 à 16:01
    Je prie simplement
    pour que ce funambule ne tombe pas de son fil...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :