• J'ai peur de toi



    Le pâle disque d'or de mes jours sans joie est revenu, déposant une pluie fine sur ma souffrance. Sourire friable comme du sable, sourire laiteux comme un ciel de traîne. Impression de recevoir un fragment du soleil, un rayon de vent. J'ouvre mes mains, comme une enfant. Le vide implore de la tendresse comme un lambeau posé sur la plaie de ma tristesse.

    Vie fugace et fragile comme une fleur éphémère, corps de poussière qui se gerce de douleurs. J'ai froid. La neige brume en moi. Je perds pied. Je m'abîme dans ce gouffre, avide d'amour, avide d'enfance, celle que je ne cesse d'entendre pleurer à travers mes souvenirs marbrés.

    Faiblesse incompréhensible. J'ai peur de tes pas qui s'éloignent. J'ai peur de ta voix inaudible. J'ai peur que ton souvenir ne s'efface. J'ai peur d'être poussée vers le faux monde, le monde inventé, le monde dont on ignore tout et qui pourtant nous attire. Douceur de l'oubli. Candeur froissée, quand le jadis occultait mon corps qui déjà ne m'appartenait pas.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 18 Mai 2007 à 11:13
    Bonjour Flo
    Un petit signe en passant. Je te sens très loin sur ce texte... Tu parlais récemment d'un procès. Déjà passé, bientôt ? Ne perds pas pied. Bises.
    2
    Flo
    Vendredi 18 Mai 2007 à 11:34
    Bonjour Didurban
    oui, en ce moment, je suis un peu loin de tout. Le procès est toujours en cours, la confrontation est passée, l'enquête s'enlise puis reprend... C'est long et épuisant... Sans compter le reste... Merci de ton passage, bises
    3
    Vendredi 18 Mai 2007 à 17:33
    Un petit bisou
    et un gros câlin... Stp, ma belle Flo, tiens bon! Demain est un nouveau jour... Je t'embrasse...
    4
    Vendredi 18 Mai 2007 à 18:10
    Avec humilité,
    je citerais Musset qui résume: "Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur." Courage.
    5
    Flo
    Vendredi 18 Mai 2007 à 18:15
    C'est ce que
    je me dis tous les jours, Louve... Mais maintenant, je suis fatiguée... Je t'embrasse aussi et merci
    6
    Flo
    Vendredi 18 Mai 2007 à 18:16
    Alors moi
    qui suis toute petite... malgré ces grandes douleurs... Il me faudra en supporter encore combien avant de grandir enfin? Bises Kristo
    7
    Vendredi 18 Mai 2007 à 18:24
    bonjour Flo...
    beaucoup de douleurs, peu de chaleur, de la rancoeur, ...je te comprends. Ne perds pas courage un jour viendra le soleil. Bises tendres
    8
    Flo
    Vendredi 18 Mai 2007 à 18:30
    Je n'y crois plus
    Saxo, ça fait trop longtemps que ça dure, j'en ai assez... Bisous à toi
    9
    Marjo
    Samedi 19 Mai 2007 à 23:02
    il y-a
    beaucoup de gens derrière toi qui te soutiennent et qui pensent à toi: tous les gens qui viennent lire ton blog par exemple... le petit nombre de visiteurs qui s'affichent... représente une foule bien réelle de gens qui veut que l'issue de ce procès t'ôte de ta souffrance, et qui à chaque nouvelle lecture d'un de tes textes espère y trouver une trace d'espoir.
    10
    Marjo
    Samedi 19 Mai 2007 à 23:04
    au fait
    un peu de curiosité:quels sont tes auteurs préférés?
    11
    Dimanche 20 Mai 2007 à 00:20
    Tout a une fin, Flo...
    ...et heureusement, même les grandes douleurs... Je pense très souvent à toi et je t' embrasse - Courage...
    12
    Flo
    Dimanche 20 Mai 2007 à 09:55
    Marjo, oui je sais
    bien, et je remercie toutes ces personnes, ainsi que toi, bises
    13
    Flo
    Dimanche 20 Mai 2007 à 09:57
    Pour mes auteurs
    préférés, tu peux avoir quelques "renseignements" sur moi ici : http://www.blogg.org/blog-43870-date-2006-10-24-billet-reponses-462242.html
    14
    Flo
    Dimanche 20 Mai 2007 à 09:58
    So, moi aussi
    je pense bien à toi et j'aimerais que cette fin arrive vite, très vite... Je t'embrasse aussi
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :