• Les gorges du silence



    Profitez de mes faiblesses, de ce désir d'amour, de ce déréglement du cœur, de ce vide à combler. Je ne peux que me haïr et haïr cette image de moi. Je voudrais tellement pouvoir hurler la souffrance qui brûle les plaies à vif comme un fer rougi. Je cherche en vain des couleurs, l'apaisement, mais les tessons de l'écho déchirent ma tristesse. Je me cherche même dans les clairs-obscurs de la lune égarée, en pleurs, aux confins de mes nuits blanches. Esseulée dans la nuit qui a perdu sa poussière d'ambre, dans la nuit qui a perdu ses étoiles comme je n'ai plus de repères.


    Je me cherche dans mon côté sombre, dans mes ombres, enfouies, dans le monde que je pensais pourtant avoir enseveli. Tout se fissure. Le balancier lancinant de la guillotine a tranché le blanc silence en éclats de vermeil. La souffrance éclabousse. L'œil crevé de la nuit, pleurs à pleurs, tend ses bras. Je les repousse. J'ai mal. Je me berce de ce mal car je n'ai plus le droit de vivre. Les vieux démons bercent mes noirs desseins.


    Un souffle gris gémit sur le manteau de chair, celui que je vomis chaque jour, dans les gorges du silence. Je ne supporte plus les miroirs. Mon reflet me blesse. Je ne vois plus qu'une enfant meurtrie qu'il me faut aider. Je lui tends ma main transparente mais elle se meurt un peu plus chaque jour. Dire l'indicible. Martèlement sourd au loin. Parfum de ce passé qui me boit, qui m'assaille, qui fait fuir mes aurores, de dégoût. Le clou s'enfonce inexorablement dans les chairs de mon silence.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 16 Mai 2007 à 10:52
    tu sais FLO....
    il y a toujour quelque choses de bien en nous, suffit juste de trouver, je sais pas facile, mais remets toi en question, et fais un tri de toutes tes choses "positives" et choses "négatives" et compare ! bises tendres
    2
    Flo
    Mercredi 16 Mai 2007 à 11:03
    A force
    de chercher je trouverais peut-être un jour, je l'espère, je t'embrasse aussi Saxo
    3
    Mercredi 16 Mai 2007 à 11:26
    J'aime...
    ...ta façon de décrire la nuit, toujours, quelque chose de fantasmagorique et de puissant dans ton évocation. Toute mon admiration, bises...
    4
    Flo
    Mercredi 16 Mai 2007 à 11:46
    Gat', j'ai encore
    bien d'autres façons de décrire ou d'évoquer la nuit... C'est la nuit qui est fantasmagorique et puissante... Bises
    5
    Mercredi 16 Mai 2007 à 14:08
    Nuit magique
    ou de terreurs c'est selon... que de souffrances où d'attente joyeuses , frémissantes se cachent dans son vaste manteau...Flo ma douce j'aime ton écriture sensible et belle....Je te souhaite des aurores de satin lumineux de tout mon coeur et t'embrasse tendrement*
    6
    Flo
    Mercredi 16 Mai 2007 à 14:26
    Jeanne, cette image
    avait pour légende "Nuit magique"... Merci, je t'embrasse aussi
    7
    Mercredi 16 Mai 2007 à 14:57
    kikou
    Flo...aucune ombre ne peut exister sans lumière...je pense à toi..bise
    8
    Flo
    Mercredi 16 Mai 2007 à 15:07
    Lili :))
    Merci, oui, la lumière, je l'attends, je l'espère... Bisous
    9
    katoo
    Mercredi 16 Mai 2007 à 23:08
    la lune
    Je pourrais te dire , tu vas ten sortir un jour tu va la voir la lumière toi aussi , et que tu la mérite , mais j'imagine que tu es tanée d'entendre toujours les même choses. Alor , je ne fait que te dire ne lâche pas ! Et , s'il n'y a plus d'étoile , laisse toi guider par la lune ! :)
    10
    Flo
    Mercredi 16 Mai 2007 à 23:29
    Katoo, il n'y a pas
    de lune pour me guider, pas plus que d'étoile ni de lumière, rien ni personne
    11
    Jeudi 17 Mai 2007 à 03:02
    et bien ..
    Je te crois , si je le pouvais je serais a tes côters volontier et avec tout mon coeur , mais , ce n'ai pas si simple que cela. Et , je n'ai tellement plus envie de vivre , que je ne serais peut-etre pas la bonne personne. bises essay de prendre soin de toi , tu es importante , ne l'oublie pas . Je sais que cest facile a dire , mais pas a faire , jen suis la preuve vivante , et toi aussi je crois !
    12
    Flo
    Jeudi 17 Mai 2007 à 21:10
    Non
    je ne suis importante pour personne
    13
    Fiu!
    Jeudi 17 Mai 2007 à 22:04
    -
    Ne t'en déplaise, chère Flo, je m'inscris en faute: tu comptes pour ceux qui, sans que tu le sacheS, passent se nourrir de tes textes !.. Alors, écris nous encore ?!
    14
    Jeudi 17 Mai 2007 à 23:34
    Clairs-obscurs de la lune égarée...
    N'être qu'un voyageur pauvre, sans argent... Ne remplissant ses poches que de ses mains... Et n'avoir pour pain que l'espace où le vent apporte d'un souffle, la brise du lendemain... Bien à vous ma très chère Flo. Armanny
    15
    Vendredi 18 Mai 2007 à 00:15
    Ma Flo...
    Au-delà de ta détresse, je trouve que tu écris de mieux en mieux... Bisous de So et à propos, J.B va très bien. Il s' apprête à passer 3 semaines en Grèce, le veinard ! A très bientôt
    16
    Flo
    Vendredi 18 Mai 2007 à 07:03
    Fiu, pour
    ceux-là peut-être... Ma plus grande frustration est de ne pas les connaître réellement... Bises
    17
    Flo
    Vendredi 18 Mai 2007 à 07:06
    Armanny, je dirais
    plutôt : les poings serrés dans des poches trouées, à la recherche de lendemains qu'un souffle de passé balaie à jamais... Merci à vous, bises
    18
    Flo
    Vendredi 18 Mai 2007 à 07:07
    Merci So,
    je me doutais bien que vous étiez restés en contact tous les deux... Bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :