• Marionnette



    Sur ton plancher, désarticulée, tes fils remuent, suspendue au-dessus du vide. Tombera, tombera pas. Jouer avec les ficelles de sa vie, jouer à chercher le plaisir facile. Pour un jour, pour une nuit.

    Toujours. . .

    Regards en arrière, là, où tout a basculé, vertige indécent. Décadence. Ici, où la corde a largué les amarres. Marre de me rouler dans la poussière, de me traîner sur les genoux.

    Guignol brisé, torturé, amer, recherche subtil illusionniste, dépanneur d'affection, distillateur de tendresse.

    Pantin écartelé, découragé, recherche marionnettiste expérimenté, réparateur de cœur, souffleur de vie. . . 

  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Octobre 2006 à 11:17
    bin alors
    qu'est ce qui se passe tu efface et republies tes posts ? bises.
    2
    Vendredi 20 Octobre 2006 à 20:29
    j'aime
    beaucoup les marionettes en ce qu'elles rappellent les oeuvres de Hans bellmer qui évoquent pour moi nos existences désarticulées dont on cherche sans cesse à quoi ses fils sont reliés...
    3
    Vendredi 20 Octobre 2006 à 20:35
    isag, oui, je suis désolée
    un mal-être qui m'a dépitée et du coup j'avais commencé à effacer ce blog, puis le soleil est revenu petit à petit et j'ai remis les posts, bises :)
    4
    Vendredi 20 Octobre 2006 à 20:37
    Oui Against, c'est
    exactement ça, je me considère comme une marionnette à l'existence désarticulée, et je cherche toujours et encore qui peut bien tenir les ficelles de ma vie
    5
    Lundi 23 Octobre 2006 à 11:44
    Ne serait-ce pas toi qui tient les ficelles de ta vie ?
    Qui mieux que nous peut savoir qui ont est, ce que l'on a vécu, ce que l'on désire..... Va vole dans des désirs doux .... Bises
    6
    Lundi 23 Octobre 2006 à 11:48
    Quelques fois
    c'est moi, d'autres fois, je ne parviens pas à tout contrôler, tout ordonner, alors j'ai besoin d'aide pour un temps, de soutien, d'affection, de quelqu'un pour remettre les fils en place et me guider à "marcher" un peu plus droit...
    7
    Lundi 23 Octobre 2006 à 11:52
    On a tous besoin d'un autre, d'une autre pour ....
    Nous guider pour nous comparer pour nous comprendre pour s'emerveiller pour survivre pour casser la solitude pour rire pour strapontin :o) pour déconner...... On a tous besoin d'un(e) autre....... Oui je comprends que ca doit vraiment pas être évident de traverser sa vie sans en etre l'acteur principal..... Avoir eu des émotions qui vous " tue ", n'est vraiment point simple....... Mais........ La vie doit continuer car l'espoir est toujours là..... On trouvera toujours cet(te) autre..... Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :