• Mes relations avec autrui


    Ses interventions sont réservées, son attitude est attentiste : elle attend de voir comment les choses se présentent avant de réagir. Puis, si nécessaire, elle répond. Plutôt en retrait, elle n'aime pas être au centre des débats.
    Elle est réservée, timide, respectueuse, craintive, modeste, gênée, humble, circonspecte, faible, vulnérable, modérée et tempérée.
    Discrète, polie, quelque peu en retrait, à l'allure un peu timide, elle attend l'occasion propice avant d'intervenir. Elle ne cherche ni à provoquer cette occasion ni à faire "sa place" à tout prix. Elle veut simplement être acceptée par les autres.
    Elle préfère et recherche le calme et la sécurité de la relation à deux. Ce genre de relation permet un échange et une complicité que les relations de groupe ne permettent pas. Elle s'y sent plus à l'aise et plus facilement valorisée. Elle exprime plus aisément son opinion. L'écoute et l'attention qu'elle reçoit lui paraissent plus riches, plus authentiques. Elle s'attache aux autres. Elle pense, avec raison, qu'une personne avec qui elle aura à se lier sera plus encline à réagir positivement à son égard.
    Elle croit en l'authenticité. Son grand rêve est que tout le monde s'accepte et que les "méchants" disparaissent. Néanmoins, malgré ce grand rêve, elle a parfois l'impression qu'elle peut se faire avoir. Elle est incapable d'être agressive et, pour ne pas risquer d'être rejetée, accepte le risque de se sentir exploitée.
    Inquiète et généreuse, elle est plutôt fusionnelle, portée sur l'appartenance, l'entraide, le soutien. Elle est particulièrement sensible et chaleureuse, accepte les autres mais a peur de leurs jugements.
    Elle n'aime pas la confrontation ni l'agressivité en général. Elle affirme qu'elle accepte les autres, tout en étant elle-même habitée par la peur de ne pas être acceptée d'eux. Elle n'a aucune arrière-pensée stratégique ou tactique. Elle est sincère et respecte les autres d'avance, espérant, en retour, être elle-même respectée par eux.
    Son univers est essentiellement centré sur le vécu des personnes qui l'entourent, le sien d'abord, mais aussi celui des autres, et elle est réellement sincère lorsqu'elle s'intéresse aux autres. Elle est toujours soucieuse du bien-être de tous.
    Elle a l'intuition de ce que ressentent les autres. Elle ne veut brusquer personne et tient à ce que tout le monde se sente bien. Elle ne calcule pas son temps lorsqu'elle le consacre à aider quelqu'un. Elle est aussi généreuse de son soutien affectif que de son aide concrète par rapport au travail ou autre. Elle y prend plaisir. Sa générosité donne un sens à sa vie. Elle rassure et a besoin d'être rassurée.
    Elle appuie plus qu'elle ne propose. Respectueuse, elle est à l'écoute des autres. Elle ne parle pas beaucoup mais on la sent présente car son regard est attentif, aux aguets. Lorsqu'elle intervient, ses propos sont prudents, elle s'efforce de ne pas attirer l'attention sur elle. Elle essaie d'être parmi les autres, de ne pas se distinguer.
    Sa "tactique" consiste à attendre et à réagir plus tard. Elle est particulièrement sensible aux manifestations d'émotions. Elle enregistre la communication non-verbale et veut donner aux autres ce qu'elle recherche pour elle-même. Elle aime savoir clairement ce qu'on attend d'elle de façon à pouvoir s'y ajuster. Elle aime intervenir à l'intérieur d'un cadre précis, rassurant et bien défini. Cet assujettissement lui permet de maintenir sa réserve et d'éviter les confrontations.
    Elle déteste toute manifestation d'agressivité et abhorre les conflits. Elle craint d'y être mêlée et n'aime pas voir d'autres personnes être obligées d'y faire face. Elle préfère s'abstenir plutôt que de risquer de déplaire à certaines personnes. Lors de conflits, elle reste silencieuse et préfère plus volontiers endurer son malaise que manifester clairement son désaccord. Elle n'est habituellement pas portée à exprimer ses réactions et ses opinions personnelles ni à dire comment elle se sent par rapport à tel ou tel événement.

    A la limite, elle n'exprime ses sentiments que lorsqu'elle se sent mal. Elle trouve plus facile de se plaindre que de réclamer.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 17 Août 2006 à 11:44
    je trouve
    ça d'une lucidité extrème. Pourquoi c'est toujours les gens qui ont beaucoup souffert, celles qui savent le mieux décrire ses sentiments?
    2
    Jeudi 17 Août 2006 à 11:56
    Je ne sais
    pas pourquoi, je ne peux malheureusement pas te donner de réponse, si ce n'est que la souffrance passée engendre peut-être une sensibilité plus forte. Je suis quelqu'un de très sensible, trop souvent à fleur de peau, qui passe toujours du rire aux larmes sans vraie raison. C'est certainement pour ça que j'arrive à écrire ce que je ressens. Et puis aussi parce que cela me fait beaucoup de bien d'exorciser tout ça.
    3
    Jeudi 17 Août 2006 à 11:59
    en ça je dois
    dire que l'on se ressemble beaucoup.. le fait de passer du rire aux larmes avec facilité... Comédie et Tragédie vont ensemble...
    4
    Jeudi 17 Août 2006 à 12:02
    J'aime bien qu'on ait
    des points communs... ça rapproche des gens. Seulement, voilà, dans certains cas, être trop sensible ça joue des tours et ce n'est pas toujours évident à gérer...
    5
    Jeudi 17 Août 2006 à 12:08
    oui, c'est sûr
    dans la plus parts des choses, en fait, l'être trop sensible nous exposent trop. En fait, c'est comme ne pas avoir de peau, les sensations transpirent de nous, et ce n'est pas une question de les montrer ou pas, c'est plutôt une question de les avoir ou pas. C'est pour ça que les cacher ne sert à rien...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :