• Palais des murmures



    Murmurer, la voix éraillée d'un soupçon de suavitude.
    Chuchoter, les lèvres gercées d'un brouillon de solitude.
    Les sons restent muets, perturbant le vide autour, les accents cloîtrés se dilatent intensément au fil de la laborieuse mélodie, étranglée en signaux de désespérance, étouffée au cordon de barbelés qui suture la bouche venimeuse.
    Parler pour ne rien dire, crier pour faire réagir, prier pour ne plus écrire.
    Briser cet insoutenable silence, confinée dans une bulle en errance.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 5 Décembre 2007 à 10:15
    Bonjour Flo.....
    et bien et bien...(photo très très ..)Bisous à toi.
    2
    Flo
    Mercredi 5 Décembre 2007 à 10:22
    Très quoi Saxo?
    moi j'aime son visage lisse, l'intensité de son regard, sa bouche fermée, son front altéré par les souvenirs et le temps... Bises
    3
    Mercredi 5 Décembre 2007 à 15:40
    L'errance...
    D'une bulle non éclatable... Un furoncle permanent, non guérissable... Les yeux dilatés qui ont photographié l'insoutenable souvenir... Un nez s'est brisé pour ne plus sentir la pestilentielle perversité des êtres malsains... Une bouche prisonnière ne pouvant plus hurler à faire éclater les tympans... Pouvoir crier, crier, encore crier... Mais pas un son ne fait réagir... Il n'existera plus que le murmure des maux par les mots écrits en silence. Merci de votre visite, encore merci de votre allusion à la " Bête humaine " de Zola et " A la recherche du temps perdu " de Proust. L'effet d'une " Madeleine proustienne " !... Ces " Ardentes géantes " !... Une réminiscence, un souvenir d'enfance qui fait resurgir la " Recherche des secrets noirs et blancs ". Bien à vous Flo. Armanny
    4
    Flo
    Mercredi 5 Décembre 2007 à 16:01
    C'est tout cela
    en effet, Armanny, et vous le retranscivez encore bien mieux que je ne saurais le faire... Bises
    5
    Marjo
    Mercredi 5 Décembre 2007 à 19:29
    bonsoir
    Bonsoir Flo! juste pour te dire que je te lisais encore. Tu le brises le silence dont tu parles par tes écrits. Mais tes phrases semblent en exprimer la difficulté. A quand des phrases fluides et légères... ton texte est néammoins et comme toujours très beau!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :