• Peter Pan



    Le psy pense que je ne suis atteinte du syndrome de Peter Pan mais d'un trouble de la personnalité de typer BORDERLINE : ce que N. appelle "Régression". C'est passer d'un comportement d'adulte à un comportement d'enfant. C'est un trouble de l'émotion : je réagis plus intensément que d'autres face à une situation de stress. C'est en fait de l'hyperémotivité liée au sentiment d'abandon que je ressens. Le psy n'arrive pas encore à définir si je suis retombée dans l'anorexie pour me faire réellement du mal ou pour affirmer, au contraire, ma volonté de guérir. Je suis trop tiraillée entre l'envie de mourir et l'envie de vivre (l'instinct de survie).

    Pour que N. se sente mieux et qu'elle sache où elle en est, elle doit prendre en considération ce dont j'ai besoin dans l'immédiat. Et, pour cela, je dois être encore plus claire et encore plus franche avec elle. Je ne dois pas lui mentir et lui soumettre honnêtement ce que j'attends d'elle pour la mettre en situation de tuteur actif et non plus de spectateur impuissant...


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    So
    Samedi 14 Juin 2008 à 12:09
    Je t'en prie
    Me laisse pas moi non plus en spectatrice impuissante... permets toi d'aller mieux, pas seulement dans mes rêves... So
    2
    Flo
    Samedi 14 Juin 2008 à 17:40
    Toi, tu n'es pas
    une spectatrice impuissante, pas du tout, tu es toi et tout ce dont j'ai besoin maintenant... je vais aller bien, je me le dois pour toi...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :