• Peur de la nuit



    J'ai toujours eu peur de la nuit.
    Je me suis toujours arrangée pour fuir la nuit.
    J'ai toujours pris plaisir à ne pas aimer la nuit.

    Je ne veux pas la laisser me prendre, me surprendre, de ses bras glacés, de ses pas feutrés.
    Je ne veux pas la laisser m'engloutir, m'assoupir, de ses yeux cachés, de ses bruits faussés.
    La nuit, les gens sont gris, les gens sont tristes.

    La nuit, les gens parlent et partent. Comme ils sont venus. A demi-mots, à demi-voix. Et leurs chuchotements me bercent d'innommables comptines à faire frémir le plus aigri des loups, à faire pâlir le plus hardi des fous.

    La nuit, les gens meurent dans d'étranges souffrances, issues de leurs vastes errances. Ils se décomposent, ils se dispersent. Ils m'indisposent et m'agressent.

    La nuit, les gens crient, dans leurs maladies, vermines contagieuses dans leurs yeux sombres et hagards. Agglutinés comme des amas de sordides vomissures, les enveloppant d'une âcre tiédeur.

    La nuit, les gens ne dorment pas. Ils restent debout, spectres lourds et mous. Ils cognent leurs têtes à leurs murs intérieurs pour chasser leurs cauchemars et dissiper leurs peurs.

    La nuit, les gens sourient, ébahis, étourdis. Ils ont ce regard froid de peines et de haines. Le regard impromptu et ininterrompu que le brouillon de leurs vies leur rejette au visage, que les silences de leurs cris leur hurlent de rage, que le brouillard de leurs cerveaux leur vole leurs plus belles images.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Janvier 2009 à 10:40
    Moi au contraire...
    J'aime laisser voguer mon esprit patachon dans la nuit. Je m'y retrouve libre, au calme, sans lumière agressive. Le matin, au petit jour, je n'arrive pas à décoller et j'ai hâte de retrouver le crépuscule. Bien à vous, Flo. Armanny
    2
    Flo
    Lundi 26 Janvier 2009 à 13:13
    Quelques fois
    la nuit c'est cela, oui, Armanny, liberté, calme, douceur. Mais à d'autres moments, elle n'est que cauchemars, prison crépusculaire, mortel ennui et... peur... Bises.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :