• Pleurer


    Pleurer. Je ne sais plus rien faire d'autre. Rien ni personne ne saurait m'arracher à ces larmes qui ne me soulagent même plus. Je ne sers à rien. Je ne crois plus en les autres. Mais surtout, je ne crois plus en moi-même. Sensation obsédante. Absence d'intérêt pour ce monde où je n'ai plus de place. Où je me sens inutile, futile. Idées noires installées. Souffrance intolérable. Envie de détruire ce corps déformé par les coups et les douleurs, torturé par la haine et la rancoeur. Implacable fatalité du sort.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 9 Juin 2006 à 20:38
    un petit passage
    et si nous avons juste échanger quelques infos par mail... Je tenais à vous laisser une pensée ici, sincère...
    2
    Vendredi 9 Juin 2006 à 20:41
    Merci Toula
    Et moi, je tenais à vous remercier parce que c'est un peu grâce à vos explications que j'ai enfin pu publier le début de mon roman... Voilà, c'est chose faite, je passerai vous voir. Biz.
    3
    Vendredi 9 Juin 2006 à 20:44
    Vous avez
    des mots très forts, très troublants... je n'ai fait que bien peu pour vous et je vous encourage à continuer d'écrire...
    4
    Vendredi 9 Juin 2006 à 20:54
    Ecrire
    Ecrire est tout ce qu'il me reste, alors oui, je continue, tant que je le peux encore. Merci pour votre attention et votre passage ici.
    5
    Vendredi 9 Juin 2006 à 21:11
    ne me remerciez pas
    Et si vous avez besoin...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :