• Prière épileptique



    Ecoutez la prière en murmures, les mots qui dansent et jamais ne s'envolent, les voix silencieuses qui chuchotent, égrenant la vie aux pétales fripés.

    Entendez les boursoufflures marmonner leurs douleurs, les jointures se craqueler et la fièvre haleter, écorchant, malgré elles, le tracé de la destinée.

    Les mains épileptiques serrent des bijoux trop lourds, des perles démesurées qui refusent la caresse, des colliers aux tons ternes qui étranglent les chairs, coupant la respiration et limitant le souffle, des dorures en forme de gouttes de rosée qui altèrent le message.

    Le poids des cailloux est vain quand le corps se détend, le froid de la pierre est sain quand la mort se suspend.


  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Février 2008 à 21:40
    bonsoir flo...
    le silence est d'Or!! et la prière du dimanche est Sacrée.Bisous de la nuit.
    2
    Flo
    Samedi 9 Février 2008 à 21:42
    Comme toutes
    les prières, Saxo... Silencieuses et sacrées... Bisous
    3
    Dimanche 10 Février 2008 à 20:04
    Une bien belle...
    ...photo en attendant ! Bisous ma Flo
    4
    Flo
    Lundi 11 Février 2008 à 09:47
    Oui, je trouve aussi, So
    pleine de tendresse et de douceur... Bisous
    5
    Lundi 11 Février 2008 à 10:55
    La mort se suspend...
    A un débris de roche, cette " Chose " muette dont le secret est de pouvoir en comprendre son langage. Je suis fasciné par sa vie inerte, son silence, sa forme, ses couleurs... Un corps présent, à l'écoute des sons d'au-delà, des prières de pierres... Bien à vous, Flo. Armanny
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :