• Rêve qui crève



    Un regard. Des sons. Des rêves. La luminosité trop régulière, l'esprit trop vaste. Vasque emplie d'échos, de demie-teintes. Je vole. Un murmure emmure toutes les issues. Le réel asservi à l'imaginaire.

    Un vague anéantissement lorsque les pas s'éloignent tandis que ceux du silence arrivent. Sourire masqué. Lèvres lissées et acérées comme des lames. Les pas s'estompent. L'espace se rétrécit. La main tremble. Le regard se fissure. Retour aux rêves sans image. La neige voletige si près du gouffre, au bord des larmes. Je te promets, je ne pleurerai pas.

    Derrière la fenêtre, l'air tremble. Le rêve semble. Les pas dans le couloir. Tu t'en vas ? Tu m'en veux ? Univers clos de la tempête évanescente. Confinée. Mon corps s'entête à vouloir suivre la rigidité du mur. L'appui ne signifie pas que je suis. L'infirmière me parle. On m'emmène. Le corps accepte pour un moment, permet, se soumet.

    Non, la petite fleur ne crèvera pas...


  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Mai 2007 à 10:49
    Crever....
    non la petite fleur, ne crèvera pas,elle reffleurira bientôt, avec le temps,elle s'épanouira d'avantage. Bisous Flo....et courage.
    2
    Flo
    Vendredi 11 Mai 2007 à 10:50
    Merci Saxo
    oui, à condition qu'on l'arrose bien et qu'on prenne un peu soin d'elle... Bisous aussi
    3
    Vendredi 11 Mai 2007 à 11:19
    Je ne te dis pas...
    ...toutes les images que tes mots m'évoquent ; mais elles sont vivantes, comme cette fleur qui va tenir bon. J'en suis sûr. Bises pour toi...
    4
    Flo
    Vendredi 11 Mai 2007 à 11:32
    Bises Gat'
    les écrits de certains peuvent quelques fois "parler" pour d'autres...
    5
    Vendredi 11 Mai 2007 à 18:10
    Que dire ?
    Je lis, je crois comprendre...un peu. J'aime. Bises.
    6
    Flo
    Vendredi 11 Mai 2007 à 20:07
    Kristo, ravie
    que tu puisses comprendre, ne serait-ce qu'un peu... Moi je ne parviens même plus à me comprendre :( Bises
    7
    Fiu
    Vendredi 11 Mai 2007 à 21:03
    ...
    Mais Flo, comprendre ou pas est-ce le plus important? Ces mots que tu offres ici se ressentent, deviennent pour chacun des images, des émotions différentes, et c'est vrai qu'en celà, la comparaison avec la peinture est pertinente... Alors continue à nous faire des images !?!.. (et bises)
    8
    Flo
    Vendredi 11 Mai 2007 à 21:39
    Si c'est demandé
    comme ça, pourquoi ne pas continuer, en effet? Merci Fiu. Bises
    9
    Dimanche 13 Mai 2007 à 11:14
    SENSATIONS...
    Le nu découvre ses mystères, L'image prend forme Dans ce tracé flou Que la main guide, hâtive. Peindre avec des mots Une sensation voilée, Qui habite l'être Déjà en explosion... Ainsi sont mes "sensations" quand "l'image" prend forme dans l'écriture, que je retrouve avec sensibilité chez vous et chez Against, à qui j'ai révélé ces mêmes "sensations" pour sa façon de "peindre avec des mots". Bien à vous ma très chère Flo. Armanny
    10
    Flo
    Dimanche 13 Mai 2007 à 12:15
    Armanny, j'aime
    vos "sensations" laissées ici, tout comme j'aimais celles d'Against qui nous reviendra peut-être un jour... J'aime vos mots, "déposés comme des fleurs sur un tombeau" pour le citer encore... Merci beaucoup à vous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :