• Sa haine



    Etre elle-même et exister. Ses mots ne sont que des mots. Ils ne sont rien d'autre qu'un passé qu'elle assume, qu'elle assimile et qu'elle consomme. Chercher à exterminer ses peurs, ses maux et ses émotions. Ses craintes sont sa fragilité, sa vie est sa douleur. Son passé est sa réalité.

    Demeurer là où il n'y a plus de lumière, là où il n'y a plus rien de beau, là où il n'y a plus rien de juste. La vérité est faussée et le mensonge n'a pas lieu d'être. Ses pensées sont des souvenirs qu'elle déteste regarder en face. Se haïr et pourtant devoir d'y plier.

    Sa crainte s'est maintenant évaporée. Avoir offert sa douleur. Cette souffrance, cette haine, cette colère, cette rage, cette peine existent, elles sont bien réelles. Avoir soif de ce mal, avoir faim de ces maux. Cette dépendance à sa douleur lui fait plaisir et lui donne un avantage.

    Ses souvenirs alimentent, attisent sa haine et font qu'elle est vôtre, dorénavant. Sa douleur est sa drogue, sa vie pleine de sang est sa raison. Ses pensées sont infectes, si amères, perdues et anéanties. Ses mots sont réels si la réalité existe, si elle, elle existe et si elle persiste.

    Sa haine sera présente aussi longtemps que son sang coulera. Sa haine, sa douleur, son plaisir, sa raison. Dites-lui que vous pouvez la comprendre. Son existence torturée et ses efforts obstinés. Elle est elle et elle se hait. Elle est sincère et ne veut discuter du fait qu'elle n'existe pas, même si elle le sait. Vous mentez, vous lui faîtes peur.

    Elle en conclue que vous n'êtes plus là. Alors allez-vous-en et laissez-la vivre et être elle-même. Ou bien tuez-la maintenant pour lui prouver que vous existez bien. Ou bien emmenez avec vous sa haine, son passé, vos esprits, sa souffrance et vos peines. La nuit est calme, la nuit est sauve, la peur s'en est allée, les maux se sont effacés, la vérité a éclaté.

    Vous êtes partis... Et elle est libre.

  • Commentaires

    1
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 08:22
    Chèr toi.
    si tu désires reposer ton âme, je te propose l'obscurité de mon antre, la douceur de mon accueil, mais pas l'assurance de ton destin. à plus tard.
    2
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 08:29
    je passe
    juste pour un calin... je te prends dans mes bras et te fait juste un bisou
    3
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 09:08
    Cher Blackdelator
    mon âùe est noire, elle ne trouve pas de repos, elle cherche encore son destin, elle va venir dans votre antre puisque vous me le proposez, merci et bises à vous
    4
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 09:09
    Caro, j'adore les câlins
    j'en veux bien. Plein de bisous pour toi aussi, merci
    5
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 09:15
    J'entrevois
    une petite étincelle de libération à la lecture de ce post ... Puisses tu déposer là ton fardeau et trouver l'apaisement, ma Flo. Ne laisse pas la haine envenimer ton coeur, il est pur . Je t'embrasse affectueusement.
    6
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 09:21
    Merci LadyHawk
    Non, rassure-toi, la haine est juste passagère, elle n'envenime rien, bien au contraire elle est libératrice de certains ressentiments, elle fait avancer, elle me fait avancer et les fait reculer très loin, eux, bisous àtoi.
    7
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 09:22
    Eh bien je te dis
    que je peux te comprendre, enfin je crois. J'espère que ces mots douloureux te délivrent un peu. Je vais essayer de te remonter le moral en te disant que je t'ai fait un p'tit clin d'oeil dans mon dernier post. Je dépose plein de bisous sur ton âme, Flo.
    8
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 09:23
    Quelqu'un ou quelqu'une
    m'a dit l'autre jour que mes marionnettes étaient effrayantes... les photos ici, c'est pas triste non plus ! (si j'ose dire). Smack, Flo chou !
    9
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 09:26
    Oui même beaucoup
    de délivrance, French, je reviens de chez toi justement et j'ai vu ce clin d'oeil bizarre... merci de penser à moi, merci pour les bisous, je t'en fais tout autant ici, chez moi...sourires
    10
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 09:27
    Oui Bernard, les photos
    sont bien plus effrayantes que tes jolies marionnettes!! elles reflètent simplement ce qui en moi, l'humeur du jour en quelque sorte... Smack à toi aussi
    11
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 09:30
    il y a des mots secrets
    des maux qu'on cache cette boule d'épines et un sourire qu'on assassine on doute on redoute c'est la déroute le bruit devient sourd la main est en résine on vit à rebours une vie de calembours mais on se lève une dernière fois saluer les porteurs de foi une dernière fois essayer de tenir sur un fil trop gfragile et s'il devient corde et sonne la discorde une larme qui déborde? se lever une dernière fois oublier le vertiges du coeur et ses vestiges se lever se relever c'est si dur finalement de survivre de rester ivre des livre ça ne délivre pas n'est-il pas temps de sa faire silence et d'arrêter la balance faute de ne pouvoir'arrêter le temps ? pas de repos pour les âmes en deuil
    12
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 09:36
    Inès, t'es revenue??
    chouette, chouette, j't'adore, toi, merci pour ces mots, tu sais ce qu'ils deviendront demain?? Oui, je sais que tu le sais... merci et plein de bisous
    13
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 09:42
    non flo
    hier tout a basculé..c'est le désordre total il me fait bcp de courage pour demander une dernière chance les dés sont jetés rien ne va plus (comme on dit au jeu)ou ce jeu auquel j'ai joué est trop dangereux.là j'en paye le prix..ce sera un au revoir qui ressemblerait à un adieu.si j'arrive à avoir une carte suplémentaire pour ne plus jouer je reviendrai. j'avais tort de jouer à visage découvert.
    14
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 09:55
    ton âme noire.
    éclaire là à la bougie de tes espérances. merci pour vos bises.
    15
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:01
    Basculé???
    apelle-moi, tu veux bien, je comprends pas ou plutôt je comprends mais ça me fait peur, je t'embrasse en t'attendant
    16
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:02
    Moi je ne veux pas
    d'aurevoir tout comme je ne veux pas d'adieu, non, pas toi!!!
    17
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:03
    Je vous donne encore
    quelques bises si vous les appréciez, Blackdelator. La bougie est en train de s'éteindre, mon ême reste noire, mes idées restent noires, je suis envahie de noirceur...
    18
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:05
    délayer le noir.
    dans le lait de l'écoulement de la vie. l'espoir sort des mamelles, d'elles.
    19
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:09
    merci de ton....
    passage sur mon blogg.J'ai lu, je pense, entierement ton blogg hier soir, et une partie de la nuit...je ne sais trop quoi dire...Il y a des douleurs qu'on imaginent, les savoirs reelles font si peur. D'être là est important ta présence est un signe de courage, d'espérance. J'aimerais pouvoir dire, mais je ne peux dire grand chose seulement que je reste admiratif devant ta combativité et tu sais tes mots sont de l'or, tes phrases du bonheur. Sur mon blogg j'évoque les regars, mais en lisant le tiens de blogg j'en ai oublier sur le mien qu'il y a parfois des regards...qu'on ne veut plus jamais voir... La vie est ainsi faite, on peu rien changer du passé, seul l'avenir compte c'est vrai car lui seul nous en restons maître. Je t'adresses un doux regard et prend bien soin de toi.
    20
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:17
    Merci pour ce doux
    regard... ça me touche beaucoup, je vais te blogroller pour revenir te voir souvent parce que j'aime les yeux, parce que j'aime les regards plein d'espoir et de tendresse, bises et à très bientôt. Et merci encore à toi d'avoir lu tout ce qui est ici...
    21
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:20
    merci
    de mettre des mots là où certaines choses me paraissent indicibles. Arriver à trouver les mots sans métaphore, dire la réalité et la douleur, ce circuit sans fin. Un jour peut être tu me donneras la clé pour exprimer..simplement
    22
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:24
    Ludi, je voudrais tant
    te donner cette clé, je voudrais tant la posséder aussi pour moi, j'ai l'impression de dire toujours la même chose et de ne pas pouvoir dire le plus important, c'est désolant, bisous et à bientôt
    23
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:29
    Bonjour Flo
    un rapide passage, tant j'ai de retard de lecture un peu partout... On aura du temps...
    24
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:30
    cf
    "herbes frivoles" sur mon blogg.Bises
    25
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:32
    Toula, je suis toujours
    si heureuse de tes passages chez moi, même rapides, ne t'en fais pas pour le retard, je comprends, on aura du temps, oui... plein de bisous pour toi
    26
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:32
    Pas à pas...
    Pas à pas elle marchait dans la neige..Le chemin etait pénible, dur , long , essouflant. Elle se retourna, presque à bout de force et elle appercu tout au loin, que ses premiers pas disparaisaient sous la meige qui tombait encore...Malgré le chemin long et tortueux, elle décida de continuer à marcher sachant que derriere des infimes particules s'effacent au fil d'une longue marche, au fil du temps.
    27
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:34
    le retard se rattrape...
    par contre, je "rattrape" un fâcheux oubli... bonjour à tout le monde....
    28
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:35
    Mais si les pas
    s'effacent, je n'ai plus de repères, moi alors? ces ombres qui me suivent font partie de mes repères, de ma vie, de mon être tout entier...
    29
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:36
    C'est dur de reprendre
    quelques habitudes, je vois... sourire. ne t'en fais pas, le plus important est que tu sois là, le bonjour a été entendu même silencieux :))
    30
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:37
    bonjour
    toula....
    31
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:41
    Yeux...
    je vous salue... enchantée... Et oui Flo, il faut reprendre ces habitudes, ces flâneries électroniques...
    32
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:41
    Un poète
    dans une vallée de naguère se guidait pour avancer à la lueur des étoiles. Le ciel etait nuageuux depuis plusieurs mois, il se sentait perdu, errant. Au moment ou il perdait espoir, il lui vint dans sa tête cette lueur d'espoir: "un jour dit-il, les nuages partiront et apparaitra au dessus de moi l'étoile que j'attend, elle me guidera vers un but, une destinée, et cette étoile meme si de longues années je dois l'attendre, je sais qu'un jour elle viendra illuminé l'obscurité de mon chemin".
    33
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:44
    Alors Yeux, je tiens tout
    particulièrement à te remercier et à te féliciter pour tes commentaires... Mais tu sais, je sais très bien faire ressortir les petits poèmes qui se cachent dans les comms... je les publie alors sur mon blog, avec le nom de la personne bien sûr et un lien vers son blog... sourires
    34
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:52
    merci...
    sourires...
    35
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:55
    non
    tu as bien compris. Tendres Bises
    36
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 10:56
    Ludi, c'est bien
    ce que je craignais......
    37
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 11:06
    Désolé d'être un peu
    bizarre parfois, chère Flo ;-) Il m'arrive de frôler le mauvais goût au nom de l'humour ou du calembour. Re-bise et re-sourire.
    38
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 11:11
    Pas de mauvais goût French!!
    juste sans poésie pour la métaphore du fil dentaire!!! tu me fais bien rire, toi, mais c'est pour ça que je t'aime bien, entre autres... bisous pour toi
    39
    Fil
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 11:25
    Bonjour ici..
    ..en passant. Bises..
    40
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 11:26
    Bonjour Fil, merci
    je viens de chez toi mais j'ai vu que tu étais au téléphone alors je ne suis pas restée, à bientôt et bises
    41
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 12:03
    D'une voix
    troublée, un homme s'adressa à cette femme près de lui "de mes mots j'effacerais tes peines, de tes maux j'oublierai mes déveines, de ce saut que je fais vers tes rêves, de ta peau, soigner où tu saigne, beau ton coeur sera ma chimère. Et dans ce ciel elargi à nos deux ames, laissant planer la douceur, assis sur ce même nuage voguer vers le bonheur".
    42
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 12:24
    un regard
    rempli de tendresse je t'offre ici. une main tendue pour te dire que tu n'es pas seule ici. un sourire pour te reconforter maintenant. prends soins de toi :)
    43
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 12:33
    Yeux, c'est très beau
    ce que tu écris ici, c'est de toi? je le prends, je note, et je te montrerai avant de faire quoi que ce soit, bises.
    44
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 12:34
    Roserouge, merci pour
    ton regard, ta main et ton sourire, moi je t'offre aussi les miens et des bisous en plus... sourire. Prends soin de toi aussi la miss.
    45
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 12:43
    mes mots...
    sont de mon coeur et de mes pensées.oui ils sont bien de moi.Te remercie de ta gentille attention Flo ..Mille merci
    46
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 12:45
    C'est plutôt moi qui devrais
    te dire mille mercis, Yeux, pour tes mots, je les adore vraiment...
    47
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 12:58
    La pauvre
    Et pourtant elle sait que la haine est un cancer qui vous bouffe de l'intérieur.
    48
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 13:03
    mes mots...
    sont le reflet d'un mirroir qui reflète un peu toi. Jécris de cette plume rouge sang, sur des lignes de tristesses, des phrases qui remonte le temps en chasse de doux espoirs qui viennent réchauffer nos coeurs un peu frileux. Mes mots je te les dédis, je te les offres, je t'en fais un bouquet de sourires, pour que rime aujourd'hui dans tes rires un espoir tourné vers l'avenir
    49
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 13:06
    Bonjour ici...
    ...passage en coup de vent...On commence par les mots pour éradiquer les maux...les aligner devant soi pour en désordonner les lettres et créer de nouvelles syllabes, de nouveau vocables, de nouvelles phrases...utiliser le mot "choir" pour justement arrêter la chute des larmes...se servir de l'arme des mots qui coulent pour fabriquer le navire sur lequel on part à la découverte des nouvelles teres inexplorées qui sont en nous...Courage ma Flo, ne te laisse pas porter par les flots...Je t'envoie des bisous sages et des pas sages...fais en bon usage....
    50
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 13:08
    Oui, Tshock, un vilain cancer
    en effet mais ça fait du bien des fois de pouvoir l'exprimer quand même, bises pour toi
    51
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 13:10
    Spleeeeennnn, j'adore
    tous tes mots, toi!!! tu peux m'en dire encore s'il te plaît, je ne m'en lasserais jamais, je crois.... J'adore aussi tes bisous sages ou pas sages...
    52
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 13:12
    Euh... Yeux
    je suis si touchée par les mots que tu m'offres que je ne sais plus quoi dire... à part encore merci
    53
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 13:17
    Exprimer sa haine
    oui, oui, la colère est un excellent médicament. Bien sûr faut pas dépasser la dose prescrite.
    54
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 13:22
    Attention....
    ...les bisous pas sages sont vraiment intenables !!! Quant au mots, bien sur, je t'en enverrai d'autres... j'en ai tout un dictionnaire ;-))
    55
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 13:22
    Non, ne t'en fais pas
    Tschok, je ne dépasserai pas la dose, juste ce qu'il faut pour me débarrasser de certains "trucs" génants... et puis aucune colère ni aucune haine dirigées contre qui que ce soit ici, tout cela reste dans les mots...
    56
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 13:23
    PS...
    ...je n'ai pas rajouté de bisoux parce que tu dois déjà avoir fort à faire avec les précédents ;-)) Ne soit pas sage !
    57
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 13:23
    Comment ça intenables??
    tu peux préciser ta pensée, s'il te plaît... j'ai un peu les idées embrouillées en ce moment, désolée... sourire + énorme clin d'oeil, lol
    58
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 13:25
    Je suis toujours sage
    malheureusement, j'en ai marre de ce rôle de petite poupée sage, justement, je ne suis pas seulement ça, heureusement pour moi, le RDV va se préciser, les invités aussi, je ne sais pas si tu comprends mais un mail interne ce week-end, ok?
    59
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 13:46
    Va pour...
    ...le mail interne...Bon week end à toi et à tes invités...attention aux bulles de champagne qui peuvent parfois être pernicieuses si on en abuse trop ;-) ...quoique je suppose que tu dois connaître quelques petites appellations de par chez toi ;-) Bisoux (xxxxx)
    60
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 14:03
    bonjour Flo!
    t'as dit une chose vraie là. Parfois on se nourrit de haine. C'est une arme à double tranchant. je te fais plein des bisous. ciao! :-)
    61
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 14:06
    Merci Spleen, mais je ne bois
    pas d'alcool même si ma région s'y prête... je vois que tu ne comprends rien, je ne suis pas très claire aussi, je dois l'avouer, bon, le mail s'impose donc... bisoux encore
    62
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 14:07
    Ciao Barbara
    je vois que tu passes très vite en ce moment dis donc... j'ai même pas le temps de te faire un bisou!
    63
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 14:33
    si je pouvais...
    je t'offrirais ma vie pour changer de la tienne, j'inveterais des nuits, ou tu serais la reine, je ferais de tes cris, des mots qui nous reviennent, je briserais l'ennui t'emmenant dans mes rêves. Si je pouvais j'enverrais chaque matin, des dizaines de roses, pour que ton destion ne puisse être morose, je te prendrais la main, et dirais tant de prause. Si je pouvais je fermerais tes yeux, t'offrant un nouveau monde, pour que tu sois heureuse, pour que l'amour devienne onde. Je t'emmenerai au delà des soupir, afin de m'endormir plus loin que ton sommeil...
    64
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 15:05
    t'as raison
    c'est par ce que je viens (soi disant) de rentrer, après une matinée-cauchemar, et je n'ai même pas mangée....
    65
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 15:20
    sagesse...
    reveille les songes qui t'apellent, en éveil laisse le vermeil eclaircir mes faiblesses. Sagesse, de caresses emerveillés en de doux mots que s'effleurent, du pétales de la nimphe dormant dans une fleur. Sagesse laisse moi te guider, vers un monde inconnu, sur les tracés guidés, par de grands funambule, sur un fil je te laisse regarder mes yeux innapercues. Dans l'hotel de mes antres, sagesse est ma prière, rebelle, je t'offres flo ces quelques vers.
    66
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 16:35
    Ma Flo
    ton âme est pure ma belle, pas noire pas la tienne non mais celle de ceux qui t'on fait du mal. Toi ton âme est belle princesse, malgré ses douleurs, ses peurs, ses horribles pensées... Je prie pour qu'un jour enfin elle soit délivrée de ces chaines ma Flo, qui t'empeche de trouver le repos, et l'apaisement. Je te fait milles bisous et t'envoie plein de tendresse ma belle.
    67
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 16:58
    je voudrais
    te bercer te serrer sur mon coeur ma déchirante..mon Dieu tant de souffrance...Tu es pure j'en suis sûre ..maudits soient ceux et celles qui t'ont infligés ces monstruositées...Tu es soleil d'amour sois en certaine plein de tendresse et bises douces pour toi*
    68
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 17:27
    Belle ambiance...
    Bravo... Le changement est réussi Flo. Bises :)
    69
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 17:34
    Merci New et ravie
    que mon nouveau chez-moi te plaise, j'ai fait de mon mieux pour le rendre plus convivial. Bises
    70
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 17:36
    Merci ma Josée
    pour les bisous et la tendresse,c'est vous tous qui me libérez de ces chaînes petit à petit, tu vois, je vais bien mieux qu'avant déjà et je vais continuer tous mes efforts...
    71
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 17:39
    Yzelle, ils sont
    maudits, ils seront punis, tous, rassure-toi, je ferai tout pour ça... Bisous aussi et merci
    72
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 18:04
    c'est la fin de la semaine
    juste un baiser en passant
    73
    Josee
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 19:24
    Flo
    Alors je suis heureuse qu'écrire et venir ici t'aide ma belle. Et que tu ailles un peu mieux, et je suis sure que tu mettras tous tes efforts à continuer d'avancer ma douce FLo. Je te fais de gros bisous!
    74
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 21:20
    Bon week-end Caro
    des baisers pour toi aussi
    75
    Vendredi 1er Septembre 2006 à 21:21
    Merci Josée
    oui ça va un peu mieux qu'au début quand même, je pense qu'on s'en aperçoit vite en lisant l'ambiance du début et celle de maintenant... merci pour tes encouragement, je ne suis pas quelqu'un qui baisse facilement les bras, rassure-toi... Bisous
    76
    fun-en-bulles
    Samedi 2 Septembre 2006 à 01:58
    merci pour tes mots
    (elle aussi) mais je n'ai pas le choix.je n'ai PLUS le choix...il ya une place dans mon coeur et dans mes pensées malgré tout
    77
    Samedi 2 Septembre 2006 à 09:06
    Une place pour moi?
    et Souvenir? Tu as toujours le choix, tu as ENCORE des choix à faire... nous allons trouver les meilleurs, à trois, c'est possible, non? Je t'embrasse
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :