• Ultime apitoiement...


    Comme un ultime apitoiement...

    A quelques jours des fêtes de fin d'année, je me souviens de Noëls durant lesquels certains enfants ouvraient leurs cadeaux alors que moi je jouais le rôle du cadeau pour une vingtaine de pervers... Comment apprécier aujourd'hui toute la magie de Noël ?

    Dernière tentative pour dire l'indicible (ou plutôt pour écrire ce que j'ai besoin de DIRE...

    Trauma 1 : J'ai été VIOLEE, manipulée sexuellement, par des hommes et des femmes, des couples pervers, pédophiles et incestueux. Les faits sont là, les détails sont ici, gravés au fond de moi. La mémoire ne me fait pas défaut (hélas !), les mots pour l'écrire et surtout le dire, si...

    Trauma 2 : J'ai été séquestrée, enfermée la journée dans cette « chambre » sordide et sortie le soir, comme une poupée qu'on trimballe de maisons en appartements, de salons en salles de bains, montrée, exhibée comme un animal de foire...

    Trauma 3 : J'ai été torturée, frappée, attachée, bâillonnée, des jours entiers, sans boire ni manger, ni même être lavée de toutes leurs souillures et de mon sang...

    Trauma 4 : Cette liste est déjà trop longue... J'en ai déjà trop dit, pas assez à mon goût mais je ne sais pas faire mieux pour le moment. Je n'arrive plus à rien écrire. Si quelqu'un veut se charger d'écrire le reste pour moi, merci... Moi, je parle pour ne rien dire, je ne fais que tourner en rond, je pleure en silence et j'écris comme un fantôme...


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Décembre 2006 à 10:31
    Dûr, dûr,
    de faire un com's suite à ça, Flo chou... Tendresses de Topichou pour barbouiller le reste...
    2
    Mardi 19 Décembre 2006 à 10:33
    ECH
    Y a un truc qu'il faut que tu comprennes, qui est un truc simple à la base et compliqué dans la mise en oeuvre: à un moment, la victime doit être dépouillée de son statut de victime. Ca doit être fait par un tiers. Ca peut se faire en public. Il arrive que ça se fasse en justice, mais ça devient de plus en plus rare. Sinon, la victime ressasse et psychote et elle finit par se faire du mal à un point tel que vu de l'extérieur, on a l'impression qu'elle se fait encore plus mal que ce qu'elle a subi. Tu comprends? Le coup du j'écris ma souffrance pour la rendre intelligible, ça suffit pas. Faut que quelqu'un te dépouille.
    3
    Mardi 19 Décembre 2006 à 10:50
    J' en ai des nausées Flo...
    ...et des larmes quand je vois la photo de cette petite fille... J' espère que tes bourreaux payeront. Tschok a sans doute raison. Essaie tout, Flo, mais faut que tu t' en sortes. Gros bisous de So
    4
    Mardi 19 Décembre 2006 à 11:09
    Que dire...
    Je me contenterai (non, pas le bon mot) de dire comme So. Bises.
    5
    Ton Ange
    Mardi 19 Décembre 2006 à 11:24
    ma douce,
    tend toujours sa main, son coeur vers toi, cet ange restera toujours à tes côtés, il faut que les pluies cessent, que le soleil enfin ouvre la porte de cet avenir que tu refuse de laisser poindre. laisse entrer la lumière quelle éblouisse ses brumes lourdes de souffrances, il faut avancer, je te laisse avec nos bizous emplis de tendresse
    6
    lasaxophoniste
    Mardi 19 Décembre 2006 à 12:47
    comment est t'il ..))
    possible de ^faire autant de mal à un être ?Je ne sais que dire plus..sauf que même si la magie de Noêl n'est plus en toi,..essaie de te trouvé des moments de joies quand il est possible.Ah !Si je n'habitais pas si loin.., je serais là à tes côtés. Bises, bises,..(je ne sais dans quel tranche d'âge tu te situe?)
    7
    Mardi 19 Décembre 2006 à 13:41
    je
    te trouve assez dure envers toi même, il est grand temps de sourire à Noël, tiens je te donne un peu de magie..si si ça marche tu verras :-)
    8
    Mardi 19 Décembre 2006 à 14:31
    Je sais...
    ...que l'écriture est une maigre compensation, elle ne peut suffir et comme seule réponse, il arrive qu'elle compense tout le bien qu'elle fait par ses autres facettes comme l'isolement et l'apitoiement... L'écriture n'est pas la panacée, ce n'est qu'un outil parmi d'autre, c'est sûr; mais parler, parler vraiment fait du bien aussi. Et puis regarder vers quelque chose d'autre, de nouveau et de souriant, dire à la mémoire qu'on en a rien à fiche de ce qu'elle ressasse et que, même si elle ne s'efface pas, on a envie de la laisser dans sa boîte jusqu'à ce qu'elle s'endorme, parce qu'elle ne peut plus rien nous apporter. Ce n'est pas facile, Flo, je le sais aussi, mais c'est comme ça qu'on avance :) Plein de bises et de pensées chaleureuses pour toi, en espérant...plein de belles choses dans ton avenir :)
    9
    Wanted
    Mardi 19 Décembre 2006 à 20:38
    Noel
    Noel religieuse qui a tourné dans le commercial depuis longtemps. Tu as été un objets a leurs yeux, maintenent tu es une crainte. Lire ce texte ne me procure rage et compassion. Je n'ause immaginé ce que tu as subis. Malgrés tout ça, tu arrive encore a écrire quelque mots de ce qui a pu t'arrivé, braveau. Même en ses temps ou les souvenires doivent être lourds... Je ne peux que te donner une "tendresse" superflue a travers ce monde du virtuel. Sache que malgrés ça mes pensés t'acompagnes. Courage flo courage. (oui je suis toujours la^^)
    10
    Mercredi 20 Décembre 2006 à 07:16
    Guérir un jour
    Petite Flo, Les traumas que tu as vécus sont comme un deuil à faire. Il y a plusieurs phase dans un deuil...Pour l'heure tu es dans la phase de déni, de colère et de sentiments d'injustice, ce qui est absolument compréhensible. Mais il te faut essayer, parfois grâce aux autres, parfois grâce à l'amour, d'avancer sans trop te retourner. J'ai des doutes sur l'existence de la justice mais ce que je suis certaine c'est que la vie un jour fait elle même justice. Peut être un jour arriveras-tu a trouver le chemin de ta guérison non pas en te "retournant" mais en te tournant vers les autres. Pour ma part, ce fut ma façon de panser mes plaies. Bien sur la souffrance morale sera toujours présente mais les regards non pas de compassion mais d'admiration face à ta force te donneront l'énergie pour montrer que tu es bien plus forte et surtout tout à fait autre que ces personnes déviantes. Aujourd'hui, tu te mets à leur niveau en pleurant ta souffrance et en essayant de crier tes sentiments de victime meurtrie. Pour guérir un peu, je pense qu'il faut être bien au dessus de ces malades et toi seule à les capacités de le faire. Pour cela regarde les êtres qui sont face à toi et non ceux qui sont derrière toi....Et puis tu as postulé pour la place d'ange gardien suppléant (et j'en profite pour te confirmer que ta candidature a été retenue !) donc, tu dois comprendre les mots que je t'écris... Tu m'as tendu ta main mais pourquoi un ange gardien suppléant n'aurait pas le droit à son ange gardien aussi. Je suis donc là avec toute mon écoute et ma tendresse. SARAH
    11
    anoryme
    Mercredi 20 Décembre 2006 à 12:12
    je suis entièrement
    ok avec sarah. ce n'est pas en te retournant sans cesse que tu vas arranger cela...il faut savoir , apprendre ..aprrendre à nouveau.je suis désolée de dire les choses aussi cruement mais je ne pense pas qu'en étant "virtuelle" tu arrangeras les choses. un blog ne remplacera jamais le tas de gens qui pourraient t'aider.il faut que tu aies le courage d'aller vers les autres, de les entendre, de demander de l'aide. il faut assi savoir ce que tu veux , ce que tu attends . à force de ressacer tout ça tu ne réussiras pas à "purger" le mal au contraire il s'ancre de plus en plus en toi. écrire en silence ne suffit pas (désolée ou pas de te le dire). il s'ancre tellement que tu t'y plais (et peut-être tu ne t'en rends pas compte) au point de ne te sentir à l'aise qu'avec des gens qui sont aussi dans la détresse, des gens qui te confortent dans le fait de pleurer , souffrir. moi aussi je pleure pour d'autres raisons mais dès le moment où tu passes deux trois semaines ou plus à ne faire que ça tous les jours à te faire mal...il faut à un moment agir...même les victimes ont le droit au bonheur...c'est une revanche qu'ils doivent prendre sur la vie !!!! LA VIE
    12
    PPPffff
    Vendredi 22 Décembre 2006 à 06:30
    Change
    de disque.....!
    13
    Apiavi
    Dimanche 24 Décembre 2006 à 17:53
    et si
    tu faisais une liste de ce que tu fais pour essayer de te sortir de ces traumas? je parle de l'écriture, ce n'est pas rien. Mettre des mots sur sa souffrance aide beaucoup, mais apparament il faudrait trouver autre chose vu que effectivement ça n'évolue pas assez... Mais rien que cette démarche est bonne, mais il ne faut pas s'arreter la. Il faut continuer pour enfin surpasser ça. Il n'y a que toi qui peut trouver... Une bonne résolution à prendre pour cette nouvelle année qui arrive! Tous ces traumas sont proches psychiquement mais bien loins dans le passé. Il faut se rendre compte de la distance réelle entre les évenements récents et les anciens. Il faut rendre ces premiers plus importants. Enfin je dis ça, je dis ce que je pense, je suis pas psy non plus... Bee zoos, joyeux noel et bonne année!
    14
    Flo
    Dimanche 24 Décembre 2006 à 18:04
    Apiavi, la liste
    est simple : un procés en bonne voie, l'écriture, les ami(e)s, l'oubli, le déni, le travail et... l'espoir... bon Noël à toi aussi, bises
    15
    Bibi Tam Lynn
    Mercredi 27 Décembre 2006 à 17:56
    A toi
    Ne t enfermes surtout pas dans cette bulle au contraire exorcise tous ces maux... Il te faut faire un travail sur toi même psychologique. Il te faut surpasser tes bourreaux et ton passé.Tu dois regarder l avenir, la vie est belle malgré tout, accorde toi cette chance, cette renaissance, ne t abaisses jamais, relève toi...Je suis passé par la aussi, j ai mis du temps mais l essentiel est bien là, j ai pu les surpasser. Bon courage à toi. Bises tendres
    16
    Jeudi 4 Janvier 2007 à 12:30
    Un livre peut t'aider Flo
    je t'en avais parlé déjà. C'est un livre magnifique qui va vraiment te permettre d'aller face à ta souffrance, mais comme tu regardes une personne en face, et de TE comprendre, pas les autres, ce n'est pas ce qui compte. Ce qui compte c'est la façon dont toi tu vis, et dont toi tu TE pardonnes ça. Difficile à entendre, peut être, mais je ne crois pas qu'il y ait d'autre échappatoire qu'affronter sa souffrance, réellement, pour comprendre ce qu'elle veut te dire, et non pas ce que tu crois qu'elle te dit. Je t'embrasse très fort, JB (Le pouvoir de l’instant présent, d’Eckhart Tolle)
    17
    Flo
    Jeudi 4 Janvier 2007 à 12:42
    C'est gentil JB
    ce commentaire me touche vraiment beaucoup :( je suis triste du coup, oui c'est difficile à entendre et encore plus à faire, je le sais, je suis bien plus douée pour comprendre et aimer les autres que pour ME comprendre et M'aimer moi-même, je vais des efforts, je vais me procurer ce livre dès aujourd'hui, merci encore JB, je t'embrasse aussi
    18
    coralie
    Mercredi 10 Janvier 2007 à 00:51
    trop dûr
    je viens de lire votre billet j'ai vraiment honte a la place de ces inhumains qui abusent des enfants innocents, je suis outrée. c'est vrai qu'il faut que vous fassiez un travail sur vous afin de pouvoir vous en sortir de cette bulle noire qui vous noircisse la vie mais sachez que la vie est belle c'est juste nous nous "humain" nous la rendions impossible mais en tout cas n'arrêtez d'écrire car c'est déjà un bon commencement pour faire face à cette souffrance et comme je dis souvent : Ce qu’on ne peut pas dire, il ne faut surtout pas le taire, mais l’écrire, car cela peut être aussi une bonne théraphie pour un début. je vous souhaite beaucoup de chance et bon courage Bonne et heureuse année 2007 avec tous mes meilleurs voeux je souhaite tant que vous rencontriez le vrai amour alors disant santé argent amour amitié prospérité. surtout gardez espoir, ne baissez surtout pas les bras car vous donneriez encore raison à ces malsains alors il faut les combattre à votre manière et leur montrer que vous avez réussi malgré leur destruction sur vous soyez forte. Que dieu vous protège Amicalement fatou
    19
    vlynou
    Mercredi 31 Janvier 2007 à 22:19
    COURAGE
    Flo,j'ai lu ton blog, je comprend ta souffrance j'ai vécu une violence sexuelle moi aussi j'etais toute jeune 12 ans, j'ai eu la chace d'etre soutenu,ce qui m'a aide a avancer,puis j'ai aussi eu de la chance d'avoir un mari ki a compris aussi et il est vrai ke ca aide, il est vrai aussi ke la blessure reste indélibile, mais en regardant autour de moi j'ai vu kil y avait tellemnt de personnes ki on vecu ces choses là et encore plus hard que moi ca me fais avancer. une chose ma un peu oulager c kan ma soeur ma appris la mort de ce salop...je hais ces humains si on peut encore les appeler comme ça, il fodré pouvoir kan c le moment les fer juger courage a toi bise
    20
    Flo
    Jeudi 1er Février 2007 à 10:11
    Vlynou, tu as eu
    la chance d'être soutenue, oui c'est une chance inestimable, moi je me débrouille seule, avec ce blog notamment, mais le besoin de parler, de se sentir écoutée, épaulée, est très important, c'est ce qui me manque le plus, je crois... Merci à toi, bises
    21
    vlynou
    Jeudi 1er Février 2007 à 17:35
    Flo
    merci d'avoir lu mon petit message, oui j'ai eu de la chance, plus ke toi c sur mais tu sais la blessure est toujours là malgré tout et j'aimerai t'aider mais comment, car je te sent dans une telle souffrance astu pu en parler a ta famille, tu sais moi j'ai 45ans aujourd'hui et je peut en parler sans tabou ke depuis que quelque temps je dirais 4 ou5ans mais moi ce ki m'aide c'est que je peut parler et je t'assure ke ça ça aide courage a toi je te fait de grosses bises et je te souhaite de croisser quelqu'un de bien sur ton chemin pour ke tu puisse avancer et te construire a +
    22
    lectrice supreflue
    Dimanche 1er Avril 2007 à 12:02
    prison charnelle?
    je suis tombé asar je cherché dé images mes yeux sont ebahit devant le talent de ton ecriture mais horifié du sujet kelle revele j'ai cru comprendre que tu était petite lorsque ta vie a basculée et ke maintnent adulte ces souvenir reste ta prison? courage ne reste pas seul j'aimerai tan te connaitre pour essyé de t'aidé
    23
    LelaheL
    Samedi 7 Avril 2007 à 01:39
    ...
    on sent bien la tristesse dans tous tes magnifiques textes, on rescent tout ce qui t'est arrivé même si on ne te le souhaitais pas. Je n'ai pas vécu ce que tu as enduré, mais ton ange gardien est là qq part et il t'aidera à te relever de toutes ces misères que tu as traversé, l'avenir sourit à ceux qui savent y croire, c'est dur d'y croire, je sais mais je te souhaite de tout mon coeur que tu trouve la paix, le bonheur, le sourire et l'amour de vivre chaque instant du temps présent. Toutes mes pensées t'accompage mademoiselle! kiss à bientôt peut-être
    24
    Flo
    Samedi 7 Avril 2007 à 15:36
    J'avais trouvé
    tout cela grâce à un ange-gardien... J'espère ne jamais le perdre... Merci de ta visite, bises
    25
    Vendredi 15 Juin 2007 à 23:11
    comment dire...
    Je viens d'attérir sur ton blog. J'ai lues toutes tes notes d'aujourd'hui à ici. Je lirai encore. J'ai aussi subi des violences sexuelles, et même si on ne vit jamais la même chose, je partage ta peine... Je voulais juste te dire que tu es belle. Au travers de tes mots, de tes pensées, je ne sais pas comment te l'exprimer. Les mots vivent, alors c'est cette vie qui vient de toi qui est belle. Je voulais te dire beaucoup d'autres choses, mais les mots me manquent. Ils s'envolent. Ils n'arrive pas à s'écrire. Mais peut être les reçois-tu pourtant. Je te prend dans mes bras, par la pensée. Avec tendresse. Je te dis vis... mays.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :