• Vers vides ou maux sans mots




    Mes paragraphes sont pétrifiés comme une épitaphe

    Mes mots ne résonnent plus de ce si merveilleux écho

    Mes caractères au goût amer, baignés des larmes de mes hivers

    Mes phrases, avec moi, ne sont pratiquement plus en phase

    Mes strophes ne riment plus qu'avec des apostrophes

    Mes vers demeurent à vide, sans dépasser les frontières

    Mes alinéas ne subsistent même plus au sillage de mes pas

    Mes griffonnages ne suffisent plus à remplir toutes mes pages

    Mes lettres attendent, discrètes et muettes, derrière tes fenêtres

    Mes expressions ne parviennent pas à se faire de raison

    Mes questions en suspend réclament mes points de suspension

    Mes messages, sages ou pas sages, ne sont plus qu'à mon image

    Mon écriture se fait rature au contact de ma divine littérature

    Ma prose en overdose reflète mon envie de fondre en osmose

    Mes dits, mes maux, mes mots-dits, maudissent mes non-dits


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Décembre 2008 à 22:56
    Vos non-dits...
    Ne sont qu'un repos salvateur pour une explosion d'inspiration future ! Il faut bien que la coupe se remplisse pour quelle déborde... Vomir le temps de la révolte larvée, de tout son saoul débordant, pour vivre l'éternité, cette joie de l'instant, où vos questions en suspend réclameront vos points de suspension... En me prennant la liberté de souligner vos écrits ! C'est au plus profond de la nuit que renaît le jour, qui ne serra jamais le même qu'auparavant, mais toujours un autre ! Oh ! Quelle surprise ! Que celle du lendemain et de son devenir... Bien à vous, Flo. Armanny
    2
    Flo
    Mardi 16 Décembre 2008 à 16:21
    Merci Armanny :)
    ... Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :