• Vivre...


    Il faut parfois quitter le monde des illusion, des peurs, se faire violence, laisser entrer la lumière, vouloir qu'elle rentre. Vouloir. Il faut le vouloir. Se dire que la vie n'est pas faite pour être juste, qu'il faut se cogner à elle, lui dire qu'on veut vivre, qu'on veut être bien, être patient avec son coeur et son corps. Mais vivre, s'apaiser. La vie n'est pas rose, il y a beaucoup de noir, de boue. C'est un marécage dans lequel on peut se noyer. Parfois il faut savoir prendre d'autres mains, se laisser guider...

     En ne voulant jamais souffrir, on ravale, au plus profond, sa peine, ses douleurs. On les cloisonne pour qu'elles ne remontent pas à la surface. Et on avance, on va surmonter, en avoir d'autres, mais avancer. Il faut toujours avancer, espérer que quelque chose va arriver, quelque chose de beau, de mieux. Il ne faut pas se leurrer, On sait très bien, qu'à tout moment, il peut y avoir ébullition, et que tout ça nous éclate à la tronche. Mais on fait avec. C'est un risque à prendre...

    Mourir c'est la facilité de la vie. Pourquoi vouloir mourir, alors que beaucoup s'accrochent à un fil, à un souffle de la vie, et qui ne le souhaitent pas. Tout le monde n'a pas la chance de vivre, même si c'est dur. Savoir que c'est dur, que ça fait mal, c'est une preuve que l'on est vivant et que l'on peut toujours s'en sortir. Il faut avoir confiance en soi,  prendre sur soi, crier son mal, enlever ses piques, petit à petit... Pour ça, il faut écrire, c'est un moyen de confrontation entre nous et nous. Il faut parler, beaucoup, parler ce que l'on ressent, de ce que l'on a ressenti. Notre souffrance. Il faut sortir tout ça. Ca va nous détruire à petit feu. Mais ça ne s'évacue pas en 10 minutes, ça prend du temps...

    Tous les matins, c'est pareil. Il faut se lever, prendre sur soi, se dire que c'est une nouvelle journée, tout faire pour qu'elle soit meilleure que celle d'avant. Prendre soin de soi, de son cœur, de son corps. Sourire, se forcer à sourire. Aimer ce qui nous entoure, quitter le monde si noir. Regarder l'extérieur, avec des yeux nouveaux, se dire qu'on a la chance d'être là pour pouvoir sentir cette fleur, regarder le soleil se coucher. Se dire que la vie est belle, même si on ne le pense pas. Et qu'à force de se le répéter, de se donner les capacités, on va finir par la trouver belle. Qu'ailleurs, il y pire que nous. Que l'on a un minimum de chance. Qu'il faut se réveiller, ne pas succomber à l'envie d'aller plus bas...

    Oui ça fait mal. Oui on a mal. On souffre. Mais pour ne plus souffrir, il faut arrêter de se dire que tout va mal. Il faut se dire : je vais aller mieux. On n'a pas le droit de souffrir. On ne devrait pas souffrir...

    Ps  :    Sujet : Flo    /    Verbe : Véro    /    Complément : Msn


  • Commentaires

    1
    Véro
    Jeudi 20 Juillet 2006 à 17:44
    Sujfet : Flo
    objet : Aider
    2
    Véro
    Jeudi 20 Juillet 2006 à 17:45
    source d'inspiration : Flo
    tout ce que je t'ai dit, vient du coeur et je continuerai à le faire. Bises
    3
    Véro
    Jeudi 20 Juillet 2006 à 17:48
    Peu de mots
    mais des mots, des mots qui caressent, des mots qui blessent, des mots qui font souffrir, des mots qui font sourire, des maux à partager,des maux à pas garder, la richesse des mots pour arriver à faire sourire, à faire rire, des mots qui viennent du coeur pour toucher un autre coeur, si peu de mot qui font un grand bonheur.
    4
    Jeudi 20 Juillet 2006 à 17:53
    J'espère bien
    ma Véro, que tu continueras à le faire... et toi tu as un coeur énorme, que tu partages volontiers avec moi... et que j'accepte avec grande fierté. Tes mots me touchent tellement, tu le sais. Merci encore de m'avoir permis de publier une partie de cette "petite conversation entre amies"... Je t'embrasse aussi.
    5
    Jeudi 20 Juillet 2006 à 17:59
    Bonjour ici...
    ...Décidément, de jour en jour, je découvre et j'aime la transformation de vos vilains maux en des mots bien plus beaux....
    6
    Jeudi 20 Juillet 2006 à 18:03
    Euh
    Les maux sont vilains, certes... Quant aux mots, difficile à extirper quelques fois, quelqu'un me les a soufflés... Ils sont là, ils sont pour moi, ils sont à moi... mais ce ne sont pas les miens... Ils sont venus très spontanément, du fond du coeur, ce qui les rend si touchants et magnifiques d'ailleurs. Bises.
    7
    Jeudi 20 Juillet 2006 à 18:27
    je m'accroche
    comme un coquillage je m'accroche...je tisse de mes mots des fils...des fils pour ne pas tomber...ai-je oublié le temps où on se disait "funambules" "équilibristes"...non je n'ai pasoublié...je saute sur l'occasion pour m'accrocher aux mots qui me fuient parfois...je m'agrippe à eux quand d'autres s'agripeeraient à un visage aimé...je cours me cogner contre mon échec, je me cogne pour me réveiller:"réveille toi ma grande, réveille toi inès de tous les noms je te dis réveille toi" oublie ce tic tac horrrrrrrriiiible;..oublie le sablier...et tant pus si de toi ne coule que des mots mélancoliques couleur de ton khôl...tant pis...tu auras au moins la fièreté d'avoir affronté le néant de l'être...voilà ...
    8
    Jeudi 20 Juillet 2006 à 18:32
    Inès
    toujours pas Msn?
    9
    Jeudi 20 Juillet 2006 à 18:43
    non tjs pas
    puetre ce soir je serai funambule à partir de minuit..eh oui c'est comme ça flo, je me lève quand les gens dorment
    10
    Jeudi 20 Juillet 2006 à 18:45
    Je ne dormirai
    pas, moi, Inès et je t'attendrai... parce que le funambule, il doit rester accroché à son fil. Bises. A ce soir.
    11
    Jeudi 20 Juillet 2006 à 21:42
    troublant
    de vérité bises
    12
    Jeudi 20 Juillet 2006 à 23:13
    La méthode coué
    parfois ça marche, pas toujours, mais il faut essayer. En tout cas, on est là pour t'aider à t'enlever des épines du pieds, des épines du coeur. Tanpis si ça saigne, mais c'est pour le meilleur.
    13
    Jeudi 20 Juillet 2006 à 23:23
    French...
    mais te voilà ici, j'étais en train de te parler chez Véro... justement, ce n'est pas la méthode Coué, c'est la méthode Véro... et je peux te dire que comme psy, y'a pas meilleure...
    14
    matendreamante
    Vendredi 21 Juillet 2006 à 10:46
    Pensée
    douce du matin pour toi et surtout pour dire encore merci pour tes si jolis mots à mon égard... chaque nouveau com est une douceur de plus dans ma vie Flo. Je t'embrasse bien tendrement.
    15
    Vendredi 21 Juillet 2006 à 10:52
    Ma belle
    Mais non, c'est toi qui est une douceur dans la mienne, tu le sais bien... Ne t'en fais pas, je te promets qu'on y arrivera si on reste ensemble... faut pas lâcher surtout... je t'embrasse aussi, à très vite.
    16
    Vendredi 21 Juillet 2006 à 12:26
    Faut que j'aille ...
    la consulter alors. Pourtant elle n'est pas remboursée par la sécu, que fait le Ministère ! Désolé, je sors. ;-)
    17
    Vendredi 21 Juillet 2006 à 12:34
    Non French
    pas toi... je suis son unique patiente... désolée... Je t'embrasse.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :